Kwangmyŏngsŏng 3 numéro 2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Kwangmyŏngsŏng 3.
Hangul, Hanja.png Cette page contient des caractères coréens. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Kwangmyŏngsŏng 3 numéro 2

Caractéristiques
Organisation Comité coréen de la technologie spatiale
Domaine Observation terrestre
Météorologique
Technologie
Masse 100 kg
Lancement 12 décembre 2012 à 00:49 UTC (09:49 KST) depuis la base de lancement de Sohae
Lanceur Unha-3
Durée de vie 2 ans (prévue)
Orbite orbite terrestre basse
Périapside 584,18 km
Apoapside 499,7 km
Période 95.50 minutes
Inclinaison 97.4°
Excentricité 0.0065
Index NSSDC 2012-072A

Kwangmyŏngsŏng 3 numéro 2 (hangeul : 《광명성―3》호 2호기[1] ; hanja : 光明星3号2号機 ; français : Étoile brillante-3 numéro 2 ou Étoile filon-3 numéro 2), est le premier satellite artificiel nord-coréen. Il s'agit d'un satellite d'observation de la Terre. Le lancement réussi, qui a eu lieu le 12 décembre 2012 à 00:49 UTC, fait suite à une première tentative infructueuse de mise en orbite d'un satellite identique le 13 avril 2012[2].

Lancement[modifier | modifier le code]

La Corée du Nord a déclaré que le lancement a réussi, les Forces armées sud-coréennes et le Commandement de la défense aérospatiale de l'Amérique du Nord (NORAD) ont reconnu que les premières indications suggèrent qu'un objet a atteint l'orbite[3],[4]. D'après la Corée du Nord, les lancements de Kwangmyŏngsŏng 1 et de Kwangmyŏngsŏng 2 avaient déjà été des réussites. D'après des sources occidentales ils furent des échecs.

Le satellite placé en orbite porte le numéro de catalogue satellite (en) 39026 et le numéro d'immatriculation international 12-072A[5].

Contexte[modifier | modifier le code]

Trace au sol du satellite, 14 décembre 2012.

Le lancement intervient alors que la Corée du Nord commémore le premier anniversaire de la mort de l'ancien dirigeant Kim Jong-il et peu avant l'élection présidentielle sud-coréenne de 2012 (19 décembre).

Critiques[modifier | modifier le code]

Certains pays (États-Unis, Corée du Sud et Japon) considèrent ce lancement comme un test de missile balistique[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ko) « 조선우주공간기술위원회 대변인 대답 » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Naenara. Consulté le 12 décembre 2012
  2. (en) « North Korea defies warnings to launch rocket », BBC,‎ 12 décembre 2012 (consulté le 12 décembre 2012)
  3. (en) « North Korea reports successful launch of controversial rocket », MSN/NBC
  4. (en) « NORAD acknowledges missile launch », North American Aerospace Defense Command,‎ 11 décembre 2012 (consulté le 12 décembre 2012)
  5. (en) « NORAD says object ‘appeared to achieve orbit’ », sur northkoreatech.org
  6. (en) « North Korea launches rocket in defiance of critics », Reuters,‎ 12 décembre 2012 (consulté le 12 décembre 2012).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]