Kwame Kilpatrick

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kilpatrick.
Kwame Kilpatrick.

Kwame M. Kilpatrick (né le 8 juin 1970) était le maire de Détroit, au Michigan, de 2002 au 18 septembre 2008, quand il démissionna. Élu à l'âge de 31 ans, il était le plus jeune maire dans l'histoire de Détroit. Il est le fils de Carolyn Cheeks Kilpatrick, membre de la Chambre des représentants des États-Unis de Détroit. Kwame Kilpatrick a été surnommé « le maire hip-hop » pour son intérêt dans ce genre musical.

L'administration de Kilpatrick fût souvent marquée par la polémique. Le 8 mai 2007, une station locale de télévision a rapporté que Kilpatrick aurait utilisé 8 600 $ provenant de son organisation à but non lucratif, Kilpatrick Civic Fund, pour financer un séjour de sept jours dans un hôtel (La Costa Resort and Spa) cinq étoiles en Californie[1]. Le Fund avait été créé pour améliorer la ville de Détroit par l'éducation d'électeur (?), l'habilitation économique (?) et la lutte contre le crime. Son utilisation de ces fonds, selon les inspecteurs des impôts et les comptables, était une violation des règlements de l'Internal Revenue Service[2].

Fin octobre 2008, il a été incarcéré en maison d'arrêt (Wayne County Jail), en attente de son jugement, étant accusé d'obstruction à la justice et d'attaque sur officier de police suite à la révélation d'une relation extra-conjugale[3]. Octobre 2013 il a été condamné à 28 ans de Prison.

Histoire électorale[modifier | modifier le code]

  • 2005 Élection du maire de Détroit
    • Kwame Kilpatrick (D) (sortant), 53 %
    • Freman Hendrix (D), 47 %
  • 2005 Élection du maire de Détroit (Primaire interne)
    • Freman Hendrix (D), 45 %
    • Kwame Kilpatrick (D) (sortant), 34 %
    • Sharon McPhail (D), 12 %
    • Hansen Clarke (D), 8 %
  • 2001 Élection du maire de Détroit
    • Kwame Kilpatrick (D), 54 %
    • Gil Hill (D), 46 %

Liens internes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]