Kurumi Morishita

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Kurumi Morishita[1]

Description de cette image, également commentée ci-après

Kurumi Morishita (1979-)

Naissance (35 ans)
Drapeau du Japon Akita, Japon
Nationalité Drapeau du Japon Japonaise
Profession
Caractéristiques physiques
Taille 1,64
Yeux Marrons
Cheveux Bruns
Carrière
Années d’activité 1998-2007

Kurumi Morishita (森下くるみ, Morishita Kurumi) est une actrice japonaise du film pornographique réputée et un écrivain. Sa carrière est longue et prolifique. Une recherche récente sur le site d'Amazone. com recense 111 publications vidéos, 21 bandes VHS et 5 livres[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Morishita est née le à Asaka, préfecture d'Asaka, Japon. Lors d'un entretien journalistique qu'elle a accordé au début de sa carrière, elle dit avoir grandi dans un milieu familial difficile avec un père alcoolique qui la terrorisait son frère et elle jusqu'à ce que ses parents divorcent alors qu'elle venait d'intégrer le deuxième cycle de ses études. Bien qu'elle considère sa mère comme son seul parent, elle a gardé un contact avec son père. Elle affirme également n'avoir confiance qu'en elle, ce qui l'a conduite à ne compter que sur elle-même et à ne pas pouvoir se confier à quiconque. De fait, le journaliste la décrit comme « personnalité anormalement froide et solitaire[3] ».

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts dans l'industrie du cinéma pornographique - SOD[modifier | modifier le code]

Morishita débute sa carrière d'actrice du film pornographique au mois de septembre 1998, à l'âge de 19 ans, sous la direction du réalisateur TOHJIRO, aux studios indie[4](en) Soft On Demand[5] avec lesquels elle signe un contrat d'exclusivité de trois ans. Morishita dit qu'elle n'a jamais pensé que cette firme lui faisait tourner des scènes de pornographie dure mais que son interprétation était plus explicite que celle de bien d'actrices de la vidéo réservée aux adultes: « Je pense que la façon dont je les ai interprétées convient mieux à une actrice de la vidéo réservée aux adultes. »[3].

Morishita est considérée, à cette époque, comme l'actrice la plus en vue des studios SOD. Elle est surnommée La Reine des [studios] indépendants de films pornographiques. Titre dont elle dit qu'elle se serait bien passée[3].

Dogma[modifier | modifier le code]

La société Dogma est créée par le réalisateur TOHJIRO en 2001. Il s'agit d'une simple entité au sein de SOD. Dogma se sépare de la société mère en 2002 pour devenir indépendante. Morishita délaisse les studios SOD pour signer un contrat d'exclusivité avec TOHJIRO[6].

L'actrice est la vedette de la plupart des films à succès de Dogma qui est connu pour sa pornographie extrême et ses vidéos fétichiste incluant le bondage japonais, les fellations forcées ainsi que des thèmes sadomasochistes[6].

Morishita connaît un grand succès avec Mourning Dress Sisters, Close Relative Lesbian, une vidéo de saphisme produite par Dogma et parue au mois de décembre 2002. Elle narre l'histoire de deux sœurs qui s'adonnent aux expériences sexuelles saphistes à la mort de leur mère. Lors de la parution de cette vidéo, un critique estime que les personnages avaient été interprétés avec tant de conviction que les scènes en imposaient plus pour des scènes d'amour que pour des scènes de sexe[7].
Elle est également une des vedettes de Forest in Nude, une vidéo de juin 2003 réalisée par TOHJIRO et produite par KPMdans. Ce film retrace « l'histoire douce-amère de deux frères qui se remémorent leur jeunesse et les expériences sexuelles qu'ils ont eu à cette époque[8] ».

Au mois de décembre 2005, TOHJIRA et l'actrice font la paix avec SOD, leurs anciens studios avec lesquels ils réalisent Stripper, une histoire d'amour entre deux lesbiennes. Nana Natsume donne ici la réplique à Kurumi Morishita[9]

Morishita tourne sa première vidéo inter-raciale, BLACK・KURUMI, au mois de novembre 2006. Dans la publicité faite par Dogma pour la sortie du film, elle aurait affirmé « J'ai un peu appréhendé [de tourner ce film] mais il me faut repousser mes limites pour aller plus avant. »[10].

Une vidéo ultérieure, Killer Kurumi, mise sur le marché en janvier 2007 et réalisée par Kingdom, est une histoire plus élaborée. Emprisonnée pour meurtre, l'actrice se voit proposer sa mise en liberté à la condition qu'elle accepte de travailler pour « la compagnie ». Elle devra séduire une cible qui lui sera indiquée et l'exécuter après un rapport sexuel. Jusqu'à ce qu'elle tombe amoureuse de l'une d'entre elles[11]...

Elle n'a tourné qu'un nombre restreint de films après 2006 et semble s'être éloignée de l'industrie du film pornographique.

Sa notoriété se perpétue malgré tout. Elle est reconnue comme étant « l'égérie de Dogma[12] ».

En 2003, DMM (« Digital Media Mart »), le principal distributeur de vidéos, la classe 4e parmi les 100 premières actrices du genre dont les films sont les plus vendus[13]. Elle est encore neuvième en 2004[14].

Activités littéraires[modifier | modifier le code]

Depuis février 2003, Morishita entretient un Blog détaillé concernant sa vie privée et ses différentes activités[15] mais ses activités littéraires ont pris le pas sur le blog.

Au mois de mars 2007, elle publie une sorte de journal intime concernant sa vie privée sous le nom de "Subete ha 'hadaka ni naru' kara hajimatte" (すべては「裸になる」から始まって). Elle y fait part de son désir pour fonder une famille chaleureuse et de la solitude qui l'a conduite à la vidéo pornographique[16]. Elle dit avoir écrit ce livre à l'intention des femmes et qu'elle « se sent un peu gênée » à la pênsée qu'il pourrait être lu également par des hommes[17].

Elle a également écrit un roman, Ryuuka Suigin (硫化水銀), paru au mois de février 2008 dans les pages de la revue littéraire mensuelle Contemporary Fiction (小説現代)[18] et aussi publié sous une forme numérisée en octobre 2008[19].

Au mois d'août 2008 Dahlia (ダリア), un roman de pure fiction, paraît dans le cinquième volume d'Esora (エソラ), une autre publication littéraire[20] .

Filmographie (partielle)[modifier | modifier le code]

La longue carrière de Morishita rend compte du nombre élevé de ses films. Nous avons fait le choix de ne publier dans cet article que les plus marquants. La source de sa filmographie est extraite de :

Titre du film Producteur Réalisateur Parution Notes
Ubu
うぶ 森下くるみ
SOD Ubu
UBU-001
TOHJIRO Debut
Nurse Hunting: Female Body Laboratory
女体実験室 ナース狩り
SOD
SDDL-010
TOHJIRO
Lost Anal Virgin
喪失 [アナルウ゛ァージン]
SOD
SDDL-013
TOHJIRO
Kurumi's Fan Gratitude Day
森下くるみのファン感謝デー
SOD
SDDL-070
Chie Sugawara
Forbidden Private Garden - Kurumi Lesbian Hell
禁断の花園~くるみレズ地獄~
SOD
SDDL-085
Noboru Iguchi Lesbianisme
Avec Mariko Kawana & Mei Sawaga
Fuckin' On
森下くるみの音 Fuckin'on
SOD Hamlet
SENZ-023
Innocent Desire
青い性欲
Dogma
DDT-001
TOHJIRO
2nd Fan Gratitude Day
第2回森下くるみのファン感謝デー
SOD
SDDH-013
TOHJIRO
Private
プライベート
SOD
ANZ-003
Tatsuya Aoki
Roommate
ルームメイト
Dogma
DDT-021
TOHJIRO Avec Ai Nagase
Semen Teacher
ザーメン女教師
Dogma
DDT-026
TOHJIRO
Classmate, Best Friend
同級生BEST FRIEND
Dogma
DDT-029
TOHJIRO Avec Shinobu Kasagi
Young Sister, the Masochist Girl
妹 M少女
Dogma
DDT-037
TOHJIRO
Object Stalker, Rape Slave (Beautiful Slave)
主観ストーカー レイプ奴隷
Dogma
DDT-043
TOHJIRO
Hammett San
ハメットさん
Dogma
DDT-050
TOHJIRO Avec Yukari Sakurada
Mourning Dress Sisters, Close Relative Lesbian
喪服の姉妹 近親レズビアン
Dogma
DDT-052
TOHJIRO Lesbianisme
Avec Sayaka Tsutsumi
Bitch Hour, The Ultimate Slut Confrontation
悪女の時間 究極の痴女対決
Dogma
DDT-058
TOHJIRO Avec Ran Asakawa
Sperm Lesbian 2003
スペレズ2003
Dogma
DDT-059
TOHJIRO Lesbianisme, Avec Fuka Sakurai
Beautiful Slut's Kiss and Sex Special
美しい痴女の接吻とセックス
Dogma
DDN-039
Hitoshi Nimura
Forest in Nude
ミリオンスペシャル ヌードの森 〜メモワール レズビアン〜
KMP Million
MILV-081
TOHJIRO Lesbianisme
Avec Nao Oikawa
Penis Venus
男根少女 森下くるみ 森下くるみは、ペニスが生えた夢をみるか?
Dogma
DDN-043
Hitoshi Nimura
Confinement Chair Trance
拘束椅子トランス
Dogma
DDT-072
TOHJIRO
Change
チェンジ 森下くるみ・桜井風
Dogma
DDT-086
TOHJIRO Avec Fuuka Sakurai
Onanii Navigator
コスプレくるみのオナニー ナビゲーター 森下くるみ
Dogma
DDT-089
TOHJIRO
Lesbian Confinement Chair
拘束椅子レズビアン 森下くるみ 三上翔子
Dogma
DDT-093
TOHJIRO Lesbianisme, Avec Shoko Mikami
Tokyo Maso Lady Story
東京M女ストーリー
Dogma
DDT-097
TOHJIRO
Normal Sex
コスプレくるみの普通のSEX4連発
Dogma
DDT-106
TOHJIRO
Dogma
DDN-0
Hitoshi Nimura Dogma
DDN-088
Inside a Treasure
蔵の中
Moodyz Killer
MDED-383
TOHJIRO Avec Ann Nanba
Endless Fucker 2005
エンドレス ファッカー2005 森下くるみ
Dogma
DDT-122
TOHJIRO
Stripper
ストリッパー
SOD
SDDM-727
TOHJIRO Avec Nana Natsume, Sakura Sakurada, Maki Tomoda & Ami Nishimura
Kurumi's Blog
くるみのブログ 森下くるみ
Dogma
ODD-006
Company Matsuo
Rope Lesbian Triangle
縄・トライアングル レズビアン
Dogma
COT-004
TOHJIRO Lesbianisme
Avec Mayura Hoshitsuki & Shuri Himesaki
BLACK・KURUMI
ブラック・くるみ 森下くるみ
Dogma
DDT-152
TOHJIRO Inter-racial
Killer Kurumi
KILLER KURUMI~キラーくるみ 森下くるみ
Dogma
DKD-001
Kingdom
Body Jack
BodyJack ボディージャック 森下くるみ
Dogma
DWD-002
K*WEST
The Human Toilet Teacher
肉便器先生 森下くるみ
Dogma
DDB-052
Be-Bop Minoru
Why pussy falls love with pussy
マンコがマンコに恋をする理由 森下くるみ×松野ゆい
Dogma
DDN-167
Hitoshi Nimura Lesbianisme
Avec Yui Matsuno

Albums-photos[modifier | modifier le code]

Littérature[modifier | modifier le code]

  • (ja) Subete ha 'hadaka ni naru' kara hajimatte (すべては「裸になる」から始まって) Éditions Eichi, mars 2007((ISBN 4754220773));
  • (ja) Subete ha 'hadaka ni naru' kara hajimatte (すべては「裸になる」から始まって) Kodansha (livre de poche) avril 2008((ISBN 4062760304)).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Données de l'infobox établies d'après Exclusive Dogma.
  2. (ja) « 森下 くるみ (Kurumi Morishita) » (consulté le 29 novembre 2008) (ja).
  3. a, b et c (en) « Talking In The Bathroom », Jmate.com (consulté le 23 novembre 2008)
  4. indie parfois francisé sous le vocable indié est un mot anglais qui veut dire indépendant. Jusque dans les années 90, la région pubienne entière (y compris les poils pubiens) étaient réputés obscènes et non publiables. Waterfull and Santa Fe de Kishin Shinoyama est la première publication à transgresser la législation en montrant les poils pubiens. Pour éviter qu'une loi trop contraignante voit le jour, beaucoup de producteurs de films pornographiques adhèrent alors à des groupes d'éthique, sorte d'auto censure, et décident de ce qui est acceptable ou pas. Biderin et CERO (Computer Entertainment Rating Organization) sont deux exemples de ce type d'associations. Les studios qui n'adhèrent pas à ces groupes d'éthique sont des studios indie c.à d. indépendants
  5. « 1998 », AV Research Laboratory (consulté le 23 novembre 2008) (en).
  6. a et b (en) « JAV News - Popular Series and Actors from Dogma Studio », JAV News, août 2008 (consulté le 14 septembre 2008) (en).
  7. (en) « Mourning Dress Sisters », LezLoveVideo (consulté le 29 novembre 2008).
  8. (en) « Forest In Nude », LezLoveVideo (consulté le 13 novembre 2008).
  9. (en) Payne, Peter {{lien web|url=http://www.peterpayne.net/2005_12_01_archive.html%7Ctitre=STRIPPER -- Nana Natsume & Kurumi Morishita|consulté le=29-11-2008|éditeur=J-List side blog|, .
  10. (en) « BLACK・KURUMI - Black Kurumi, BITTER-HARDCORE », www.dogma.co.jp (consulté le 28 novembre 2008).
  11. (en) « Killer Kurumi », www.dogma.co.jp (consulté le 28 novembre 2008).
  12. (en) « Exclusive Dogma Actresses - Kurumi Morishita », www.dogma.co.jp (consulté le 23 novembre 2008).
  13. (ja) « DMM 2003年 DVD AV女優 年間ランキング ベスト100 », www.dmm.co.jp (consulté le 14 novembre 2008).
  14. (ja) « DMM 2004年 DVD AV女優 年間ランキング ベスト100 », www.dmm.co.jp (consulté le 14 novembre 2008).
  15. « Official Blog », Livedoor Blogs (consulté le 26 novembre 2008) (ja).
  16. (ja) « すべては「裸になる」から始まって », JanJan Books,‎ (consulté le 28 novembre 2008).
  17. (en) « 男性に読まれるの恥ずかしい……」人気AV女優・森下くるみが自伝 », JanJan News,‎ (consulté le 28 novembre 2008).
  18. (ja) « すべては「裸になる」から始まって », item.rakuten.co.jp (consulté le 28 novembre 2008).
  19. (ja) « 硫化水銀 », www.papy.co.jp (consulté le 28 novembre 2008).
  20. (ja) « エソラ vol.5 », shop.kodansha.jp (consulté le 28 novembre 2008).