Kurt von Morgen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
General von Morgen

Curt Ernst Morgen (von Morgen après 1904), né le 1er février 1858 à Neisse en Silésie prussienne et mort le 15 février 1928 à Lübeck, est un officier allemand qui fut élevé à la fin de sa carrière au grade de général d'infanterie. Il est surtout connu en tant qu'explorateur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Morgen fait ses études à l'école des cadets de Wahlstatt, puis à celle de Berlin. Il est nommé sous-lieutenant en 1878.

Il part pour l'Afrique chargé de seconder (après la mort de malaria du lieutenant Tappenbeck) le lieutenant Kund pour une expédition au sud du Cameroun allemand (Kamerun). Kund étant tombé malade, Morgen le remplace. Il quitte donc la côte le 5 novembre 1889 avec cent vingt porteurs et atteint un mois plus tard le poste de Yaoundé, fondé quelques mois plus tôt par Kund et Tappenbeck. Il en part le 9 décembre pour le fleuve Sanaga qu'il traverse pour se diriger vers le plateau d'Adamaoua. Il part ensuite en direction de l'ouest et découvre le Mbam, affluent de la Sanaga. Il explore ensuite la région des Malimbas, dont la peuplade est proche des Bantous. Il doit ensuite pendant quatre mois se défendre des attaques des tribus côtières. Ensuite Morgen organise sa seconde expédition dans l'arrière-pays d'Adamaoua qui débute le 2 juin 1890. Il fonde à côté de Ndoumba (chef-lieu de la puissante tribu des Vutes), le nouveau poste de Kaiser-Wilhelmburg. Puis il explore les régions de Tibati, Banyo, et Ibi. Il retourne ensuite vers la côte par Bénoué et le fleuve Niger. Il s'arrête quelque temps à Lagos avant de rentrer en Allemagne, appelé à de nouvelles fonctions au ministère des Affaires étrangères.

Il reçoit l'ordre de Caprivi de repartir pour le Kamerun en 1894, afin de réorganiser les forces de police, après un mutinerie qui a éclaté en décembre 1893. Il en profite aussi pour organiser deux expéditions, l'une militaire contre les Abos au nord de Douala, et une autre chez les Kpés au mont Cameroun.

Il rencontre en 1896-1897 les forces anglaises du Soudan anglo-égyptien, en tant qu'observateur militaire, pendant l'expédition de Dongola contre les mahdistes. Il est nommé en 1897 attaché militaire à Constantinople avec le grade de capitaine. Il est encore observateur militaire, cette fois-ci pendant les événements de Thessalonique en 1897. Il fait ensuite partie des officiers chargés de l'organisation du pèlerinage du Kaiser en Terre sainte en 1898. Il est nommé aide-de-camp (Flügeladjutant) à cette occasion, puis major. Il est affecté à l'état-major en 1901.

Curt Morgen est nommé commandant de bataillon du IVe régiment de grenadiers König Friedrich Wilhelm en janvier 1902 et nommé lieutenant-colonel en 1905. Il est affecté à l'état-major du 39e régiment de fusiliers du Bas-Rhin stationné à Düsseldorf. Il est ensuite colonel en 1908 et commande le XVe régiment d'infanterie Prinz Wilhelm der Niederlande (2e de Westphalie) stationné à Minden. Il devient Generalmajor en 1912 et commande la 81e brigade d'infanterie à Lübeck. Il y réside à la maison des Buddenbrook.

Morgen est élevé au grade de lieutenant-général à Dantzig peu avant que n'éclate la Grande Guerre. Il commande jusqu'en novembre 1914 le Ier corps de réserve, puis le XVe. Il prend part à la bataille de Tannenberg et il est commandant militaire en Roumanie en 1916. Il est mis à disposition en janvier 1919.

Curt Morgen est élevé à la noblesse prussienne en 1904 et reçoit donc le droit d'ajouter la particule « von » à son nom. Il reste jusqu'à ses derniers jours un monarchiste convaincu, fidèle à la Maison Hohenzollern même après 1918. Il est enterré au Ehrenfriedhof de Lübeck.

Source[modifier | modifier le code]

Tombe de Curt von Morgen au Ehrenfriedhof de Lübeck