Kurt Rosenwinkel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Kurt Rosenwinkel

Description de l'image  Kurt Rosenwinkel.jpg.
Informations générales
Naissance
Genre musical Jazz
Instruments guitare
Site officiel http://www.kurtrosenwinkel.com/

Kurt Rosenwinkel, né le à Philadelphie dans l'État de Pennsylvanie, est un guitariste et compositeur de jazz américain[1]. Il vit à Berlin.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a fait ses études musicales au Berklee College of Music à Boston, où il suivit entre autres l'enseignement de Gary Burton, avant de s'installer à New York en 1991, où il intègre l'Electric Bebop Band de Paul Motian. Il fait aussi partie à cette époque de Human Feel, avec Jim Black, Chris Speed, et Andrew d'angelo.

Il se produit régulièrement accompagné de Brad Mehldau, Joshua Redman, Mark Turner, Jeff Ballard...

Il enseigne au Jazz Institute de Berlin[2].

Il innove et représente une influence importante pour les guitaristes jazz par un son nouveau, qu'il double souvent à la voix lors de ses chorus. Son jeu met fortement en avant ses lignes mélodiques et représente une manière à part entière de conceptualiser l'improvisation guitaristique, désormais incontournable[3]. De façon semblable aux guitaristes John Scofield et Pat Metheny, sa musique est basée sur des phrases simples et mélodiques[réf. nécessaire].

Matériel[modifier | modifier le code]

Guitares[modifier | modifier le code]

Kurt Rosenwinkel joue principalement une D'Angelico NY3SS.
Il utilise d'autres modèles, pour la plupart semi-hollow : Gibson ES335, Sadowsky semi-hollow, Moffa signature, Epiphone Sheraton Elitist,...

Amplificateurs[modifier | modifier le code]

Après avoir utilisé intensivement un ampli transistor Polytone Mini-Brute 3, il se sert aujourd'hui d'un Fender Twin-reverb.
Il gère occasionnellement les effets de retard (chorus, reverb, delay,..) sur un second ampli.

Effets[modifier | modifier le code]

La liste des effets utilisés est nombreuse et varie régulièrement. Le matériel habituel est :

  • Empress ParaEq - équaliseur paramétrique
  • Digitech Hardwire RV-7 - reverb
  • Eventide TimeFactor - delay
  • Line6 Ex-1 - pédale d'expression
  • TC Electronic SCF - chorus + flanger
  • Proco Rat - distortion
  • Electro-Harmonix HOG - générateur d'harmonies (en pratique cela donne un son d'orgue)
  • Peterson VSS2 - accordeur
  • Boss RC-30 - loopeur
  • Lehle Parallel line mixer
  • Lehle D. Loop effect-loop/switcher

Discographie[modifier | modifier le code]

En tant que Leader[modifier | modifier le code]

  • 1996 - Kurt Rosenwinkel Trio - East Coast Love Affair - (Fresh Sound New Talent)
  • 1998 - Kurt Rosenwinkel - Intuit - (Criss Cross)
  • 1999 - Kurt Rosenwinkel - The Enemies of Energy - (Verve Records)
  • 2000 - Kurt Rosenwinkel - The Next Step - (Verve Records)
  • 2001 - Kurt Rosenwinkel - Under It All (Album non publié)
  • 2003 - Kurt Rosenwinkel - Heartcore - (Verve Records)
  • 2005 - Kurt Rosenwinkel - Deep Song - (Verve Records)
  • 2008 - Kurt Rosenwinkel Group - The Remedy: Live at the Village Vanguard - (Wommusic)
  • 2009 - Kurt Rosenwinkel Standards Trio - Reflections - (Wommusic)
  • 2010 - Kurt Rosenwinkel and OJM - Our Secret World - (Wommusic)
  • 2012 - Kurt Rosenwinkel - Star of Jupiter - (Wommusic)

En tant que Collaborateur[modifier | modifier le code]

En tant que Sideman[modifier | modifier le code]

En tant qu'Arrangeur[modifier | modifier le code]

En tant que Producteur[modifier | modifier le code]

Participation à une compilation[modifier | modifier le code]

  • 2011 - Disney Jazz Volume 1: Everybody Wants To Be A Cat (Joue sur “Feed the Birds (Tuppence a Bag)”)

Partitions et Méthodes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Gilbert, Mark. "Rosenwinkel, Kurt", Grove Music Online, ed. L. Macy (Accessed February 28, 2012), (subscription access).
  2. (en) "private lesson with Kurt", The Kurt Rosenwinkel Forum, consulté le 26/10/2009
  3. Vincent Bessières, Propos de Mike Moreno, Jazzman n°155, mars 2009, p. 16
  4. (en) "Kurt Rosenwinkel Mel Bay Book", The Kurt Rosenwinkel Forum, consulté le 16/11/2011

Lien externe[modifier | modifier le code]