Kunta Haji Kishiev

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kunta-Haji

Kunta Haji Kishiev (Киши КIант Кунт-Хьаж) (1829 - 1867) est un soufi mystique de Tchétchénie, idéologue de la non-violence et de la résistance passive, fondateur d'un ordre Qadiriya, le Kunta Haji Tariqat, qui pratiquait le Dhikr à haute voix, contrairement au Dhikr silencieux des Naqshbandis qui lui étaient opposés[1] Kunta Haji était perçu par les autorités islamiques comme une menace et par les Russes comme un obstacle à la version de l’Islam qu’ils voulaient imposer. Son influence grandit jusqu’à ce qu’il soit arrêté en janvier 1863. L’arrestation provoqua le « soulèvement des poignards » où 4000 disciples de Kunta Haji, armés du poignard rituel, tentèrent de le libérer. 200 furent tués et les autres dispersés par les troupes du général Turmanov[2]

Kunta Haji est mort dans une prison Russe en 1867. Sa pratique du Dhikr fut interdite mais son ordre resta le plus populaire parmi les Tchétchènes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Rama Sankar Yadav & B.N. Mandal, Global Encyclopaedia of Education, Global Vision,‎ 2009 (résumé), p. 202 - 203
  2. N. Hanif, Biographical encyclopaedia of Sufis: Africa and Europe, Sarup & Sons,‎ 2002 (résumé), p. 114