Kuji In

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

D'origine japonaise, le Kuji-In est un rituel pouvant apporter force et soutien spirituel à ses adeptes, ceci par l'invocation de différentes divinités et protecteurs du bouddhisme. Cette pratique consiste à effectuer une série de neuf mudras ou sceaux (In en japonais) qui sont des gestes rituels formés avec les mains. Chaque mudra est accompagné d'une incantation ou mantra. Les neuf mudras du Kuji-In sont très présent dans les cérémonies de bouddhisme ésotérique (mikkyo) shingon, tendai ou shugendo, et ils ont aussi été incorporés dans le Ninjutsu et le Bujutsu tel que celui de l'école Katori Shinto Ryu.Généralement la pratique du Kuji-In est précédée d'un rituel d'exorcisme appelé Kuji-Kiri (avec lequel il est souvent confondu à tort).

Les 9 mudras du Kuji-In[modifier | modifier le code]

Rin[modifier | modifier le code]

  • Symbole de la foudre (Dokko)

Ce symbole apporte la force du corps et de l'esprit pour dépasser les obstacles. Il s'effectue en joignant les mains, et en inter croisant tous les doigts sauf les deux majeurs qui restent tendus et collés.

Pyo[modifier | modifier le code]

  • Symbole du grand diamant (Daikongo)

Ce symbole dirige l'énergie intérieure (Ki, ou Qi). Il s'effectue en joignant les mains, en inter croisant les annulaires et auriculaires, en tendant pouces et index et en croisant les majeurs par dessus les index tendus.

[modifier | modifier le code]

  • Symbole du lion extérieur (Gai-jishi)

Ce sceau crée un lien entre l'univers et celui qui effectue le mudra. Il se réalise en joignant les deux mains, en tendant les annulaires et les auriculaires et en formant une sorte de V avec ces doigts, tout en inter croisant les autres doigts.

Sha[modifier | modifier le code]

  • Symbole du lion intérieur (Nai-jishi)

Ce sceau est censé protéger l'individu qui le réalise de tous les maux et lui permet de se régénérer ou de guérir un autre individu. Il s'effectue en joignant les deux mains, en intercroisant tous les doigts sauf les index qui restent tendus et collés.

Kai[modifier | modifier le code]

  • Symbole du lion extérieur (Gaibaku)

Ce sceau permet de ressentir le danger et de s'en prévenir. Il s'effectue en joignant les deux mains et en croisant tous les doigts

Jin[modifier | modifier le code]

  • Symbole du lion intérieur (Naibaku)

Ce sceau permet de connaître les pensées de l'autre et de lire son esprit et ses intentions. Il s'effectue en inter croisant tous les doigts à l'intérieur des mains.

Retsu[modifier | modifier le code]

  • Symbole du poing de la sagesse (Chiken)

Ce sceau permet de contrôler la notion de temps et d'espace. Il s'effectue en pointant l'index gauche vers le ciel, tandis que les doigts de la main droite se referment dessus, et que le pouce appuie sur le bord de l'index gauche.

Zai[modifier | modifier le code]

  • Symbole du soleil (Ninchirin)

Ce sceau permet de contrôler les éléments de la nature et la perception que l'on en a. Il s'effectue en tendant les paumes devant soit et en faisant se toucher les index et pouces gauches à leur semblables de la main droite.

Zen[modifier | modifier le code]

  • Symbole de la formule cachée (Ongyo, ou Inkei).

Ce sceau permet à l'individu de percer complètement son propre esprit, pour s'ouvrir à l'univers, demander la protection des forces cosmiques, et devenir "invisible" aux yeux des impurs. Il s'effectue en recouvrant la main gauche par la main droite et en faisant se toucher les pouces.