Kujō Yoritsugu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Kujō Yoritsugu (九条頼嗣?, né le , mort le , r. 1244–1252), également connu sous le nom Yoritsugu no Fujiwara, est le cinquième shogun du shogunat de Kamakura. Son père, Kujō Yoritsune, est le 4e shogun Kamakura[1].

Yoritsugu est membre du puissant clan Fujiwara. La famille Kujō est une des cinq branches du clan Fujiwara.

Événements du bakufu de Yoritsugu[modifier | modifier le code]

  • 1244 (Kangen 2) : Au printemps de cette année, un certain nombre d'événements extraordinaires dans le ciel au-dessus de Kamakura perturbent profondément Yoritsune[2].
  • 1244 (Kangen 2, 4e mois) : Yoritsugu, le fils de Yoritsune, passe les cérémonies de maturité à l'âge de 6 ans. Le même mois, Yoritsune demande à l'empereur Go-Saga la permission d'abandonner ses responsabilités comme shogun en faveur de son fils, Yoritsugu Kujō[2].
  • 1245 (Kangen 3, 7e mois) : Yoshitsune se rase la tête et devient prêtre bouddhiste[2].
  • 1246 (Kangen 4, 7e mois) : Le fils de Yoritsune, maintenant shogun Yoritsugu (qui n'a que 7 ans) épouse la sœur de Tsunetoki Hōjō (qui n'a lui-même que 16 ans)[2].
  • 1e septembre 1256 (Kōgen 1, 11e jour du 8e mois) : Yoritsune Kujō, également connu sous le nom Yoritsune Fujiwara, meurt à l'âge de 39 ans[3].
  • 14 octobre 1256 (Kōgen 1, 24e jour du 9e mois): Le fils de Yoritsune et son successeur comme shogun de Kamakura, Yoritsugu Kujō, aussi connu comme Yoritsugu Fujowara, meurt à l'âge de 18 ans[3].

Ères du bakufu de Yoritsugu[modifier | modifier le code]

Les années pendant lesquelles Yoritsugu est shogun sont plus spécifiquement identifiées par plus d'un nom d'ère ou nengō.

Bibliographie[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nussbaum, Louis-Frédéric. (2005). "Fujiwara no Yoritsugu" in 'Japan Encyclopedia, p. 212 sur Google Livres
  2. a, b, c et d Titsingh, Isaac. (1834). 'Annales des empereurs du japon, p. 247. sur Google Livres
  3. a et b Titsingh, p. 252. sur Google Livres

Source de la traduction[modifier | modifier le code]