Kuami Agboh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kuami Agboh
Kuami Agboh.jpg
Kuami Agboh en 2006 avec le Togo
Biographie
Nationalité Drapeau : France Drapeau : Togo Franco-togolais
Nat. sportive Drapeau : Togo Togo
Naissance 28 décembre 1977 (36 ans)
Lieu Tsévié (Togo)
Taille 1,77 m (5 10)
Période pro. 1996-2009
Poste Milieu défensif
Parcours junior
Saisons Club
1992-1997 Drapeau : France AJ Auxerre
Parcours amateur
Saisons Club
2005-2006 Drapeau : France AJ Auxerre
2008-2011 Drapeau : France Stade auxerrois
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1997-2003 Drapeau : France AJ Auxerre 097 (0)
2003-2004 Drapeau : France Grenoble Foot 030 (1)
2006 Drapeau : Belgique KSK Beveren 009 (1)
2006-2008 Drapeau : Finlande MyPa 47 028 (0)
Total 164 (2)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1992-1993 Drapeau : France France - 16 ans 002 (0)
1993-1994 Drapeau : France France - 17 ans 003 (0)
1994-1995 Drapeau : France France - 18 ans 011 (0)
1995-1996 Drapeau : France France - 19 ans 013 (1)
1996-1997 Drapeau : France France - 20 ans 010 (0)
2005-2006 Drapeau : Togo Togo 006 (0)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
2009-2013 Drapeau : France Stade auxerrois
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 25 juin 2014

Kuami Agboh, né le 28 décembre 1977 à Tsévié au Togo, est un footballeur international togolais, possédant également la nationalité française. Il évolue au poste de milieu défensif de la fin des années 1990 à la fin des années 2000.

Formé à l'AJ Auxerre, il joue ensuite au Grenoble Foot, au KSK Beveren et au MyPa 47.

Vainqueur du Championnat d'Europe de football des moins de 19 ans en 1996 avec l'équipe de France des moins de 19 ans, il dispute la Coupe du monde 2006 avec l'équipe du Togo.

Biographie[modifier | modifier le code]

Kuami Agboh débute le football dans le club de sa ville, l'AS Blois. Repéré par les recruteurs de l'AJ Auxerre, il entre au centre de formation du club en 1992. Sélectionné en équipe de France des moins de 19 ans, il remporte en 1996 le Championnat d'Europe des moins de 19 ans. La saison suivante, il gagne le Tournoi de Toulon avec l'équipe de France des moins de 20 ans en battant le Portugal sur le score de deux buts à un après prolongations[1].

Il débute en équipe première de l'AJ Auxerre lors de la saison 1997-1998. Il joue huit matchs et est titulaire lors du match retour du quart de finale de la Coupe de l'UEFA disputé face à la Lazio Rome (2 - 2). Il participe ensuite à la Coupe du Monde des moins de 20 ans. La France s'incline en quart de finale contre l'Uruguay aux tirs au but[2]. En club, il s'impose progressivement comme milieu défensif dans l'équipe première et joue vingt-quatre matchs en 1998-1999 puis vingt-six en 1999-2000. En 2001-2002, il se blesse gravement aux ligaments lors de la première journée du Championnat contre le Stade rennais et ne joue plus de la saison. À son retour dans l'équipe la saison suivante, il est victime de la concurrence avec Amdy Faye et Lionel Mathis et ne participe qu'à deux rencontres de championnat. Il ne participe pas non plus au succès auxerrois en Coupe de France. Le 19 avril 2003, au cours de la rencontre opposant son club au havre AC lors de la 34e journée de Ligue 1, il blesse involontairement l'arbitre du match, M. Lhermite, opéré par la suite d'une double fracture tibia-péroné. Deux jours plus tard, Agboh se rend à Paris à son chevet et lui remet un maillot de l'AJA. Pour ce geste, il est désigné joueur le plus fair-play de la Ligue 1 pour le mois d'avril 2003 par le Conseil National de l'Éthique (CNE).

Kuami Agboh est transféré en 2003-2004 au Grenoble Foot 38[3], club de Ligue 2, où il joue vingt-quatre matchs et inscrit un but. Il quitte le club la saison suivante et, effectue des essais non concluants au Viking Stavanger et à Karlsruher SC[4] et au Stade brestois en novembre[5]. Après une saison sans club, il retourne en tant qu'amateur à l'AJ Auxerre et joue avec la réserve en CFA.

En janvier 2006 en football, il signe pour six mois avec le KSK Beveren en Jupiler League[6]. La même saison, il participe à la Coupe du monde de football 2006. Il n'y joue qu'un match, contre la Suisse. Il bénéficie de la mise en application d'une règle édictée par la FIFA en 2005 permettant aux joueurs ayant évolué dans les catégories jeunes d'un pays d'être sélectionnés dans l'équipe A d'un autre. Il ne joue qu'un match de la compétition contre la Suisse.

En décembre 2006, il rejoint le MyPa 47, club finlandais, où il joue deux saisons[7],[8].

Il prend sa retraite de footballeur professionnel à la fin de la saison finlandaise et revient à Auxerre. Il continue à jouer en Division d'honneur au Stade auxerrois, et devient éducateur sportif à la mairie d'Auxerre[9].

En 2013, après plusieurs saisons au Stade auxerrois, dont quatre comme entraîneur[10], il redevient joueur avec l'équipe d'Appoigny[11].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Kuami Agboh remporte le Championnat d'Europe de football des moins de 19 ans en 1996 avec l'équipe de France des moins de 19 ans. Il est également vainqueur du Tournoi de Toulon en 1997 avec l'équipe de France espoirs. Il reçoit en avril 2003 le Challenge UNFP du joueur le plus fair-play.

Il compte six sélections avec le Togo et dispute la Coupe du Monde 2006[12].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous retrace la carrière professionnelle de Kuami Agboh[13],[14],[15].

Saison Club Pays Championnat Coupes nationales Coupes d’Europe Sélection Drapeau : Togo Togo
1997 - 1998 AJ Auxerre Drapeau : France Division 1 8 matchs 1 match 1 + 2 matchs (CI + C3) -
1998 - 1999 AJ Auxerre Drapeau : France Division 1 24 matchs 3 matchs 1 match (CI) -
1999 - 2000 AJ Auxerre Drapeau : France Division 1 26 matchs 1 match - -
2000 - 2001 AJ Auxerre Drapeau : France Division 1 17 matchs 2 matchs 8 matchs (CI) -
2001 - 2002 AJ Auxerre Drapeau : France Division 1 1 match - - -
2002 - 2003 AJ Auxerre Drapeau : France Ligue 1 2 matchs - - -
2003 - 2004 Grenoble Foot Drapeau : France Ligue 2 28 matchs / 1 but 2 matchs - -
2004 - 2005 Sans club - - - 2 matchs
2005 - 2006 AJ Auxerre Drapeau : France Ligue 1 - - - 2 matchs
KSK Beveren Drapeau : Belgique Jupiler Pro League 9 matchs / 1 but - - 2 matchs
2007 MyPa 47 Drapeau : Finlande Veikkausliiga 19 matchs - 3 matchs C3 -
2008 MyPa 47 Drapeau : Finlande Veikkausliiga 6 matchs - - -

Dernière mise à jour le 8 mars 2010

Références[modifier | modifier le code]

  1. « 25ème Festival Foot "Espoirs" », sur festival-foot-espoirs.com (consulté le 25 juin 2014)
  2. France Football, Spécial bilan de la saison 1997-1998
  3. Jean-Benoît Vigny, « Mon ambition ? Monter en Ligue 1 ! », sur Sports Isère,‎ 5 juin 2003 (consulté le 10 mars 2010)
  4. Olivier Cothenet, « Le Journal des Transferts - N°29 », sur maxifoot.fr,‎ 19 août 2004 (consulté le 25 juin 2014)
  5. Aurélie Beaudouin, « Brest : Agboh à l’essai », sur football365.fr,‎ 25 novembre 2004 (consulté le 25 juin 2014)
  6. « Agboh Kuami s'engage avec Beveren », sur footgoal.net,‎ 1er février 2006 (consulté le 25 juin 2014)
  7. Olivier De Los Bueis, « Le conte de Noël d'Agboh », sur football365.fr,‎ 6 janvier 2007 (consulté le 10 mars 2010)
  8. Jean-David Reinhardt, « Kuami Agboh : « Porter le maillot du Togo reste un honneur » », sur globalsport-togo.com,‎ 29 octobre 2008 (consulté le 25 juin 2014)
  9. « Retraite pour Kuami Agboh, et reconversion... », sur cedric.football.fr,‎ 20 janvier 2010 (consulté le 10 mars 2010)
  10. Louis Quesnot, « Agboh a tourné la page », sur bienpublic.com,‎ 22 octobre 2011 (consulté le 25 juin 2014)
  11. « Kuami Agboh, l'ex-coach du Stade Auxerrois devient joueur d'Appoigny », sur lyonne.fr,‎ 15 juillet 2013 (consulté le 25 juin 2014)
  12. « Les statistiques des joueurs de la FIFA: Kuami AGBOH », sur fr.fifa.com (consulté le 25 juin 2014)
  13. « Fiche de Kuami Agboh », sur national-football-teams.com (consulté le 10 mars 2010)
  14. « Football : Kuami Agboh », sur footballdatabase.eu (consulté le 25 juin 2014)
  15. « LFP.fr - La fiche de Kuami AGBOH (GF38) », sur lfp.fr (consulté le 25 juin 2014)