Krystal Thomas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Krystal Thomas Portail du basket-ball
Defaut.svg
Fiche d’identité
Nom complet Krystal Victoria Thomas
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance 10 juin 1989 (25 ans)
Orlando
Taille 1,96 m (6 5)
Poids 89 kg (196 lb)
Situation en club
Club actuel Fever de l'Indiana
Ormanspor
Numéro 34
?
Poste pivot
Carrière universitaire ou amateur
 ?
2007-2011
First Academy HS
Blue Devils de Duke
Draft WNBA
Année 2011
Position 36e
Franchise Storm de Seattle
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2011
2011
2012
2013
2014

2011-2012
2012-2013
2013-2014
2014-2015
Storm de Seattle
Mercury de Phoenix
Mercury de Phoenix
Mercury de Phoenix
Fever de l'Indiana

Lyon Basket Féminin
Jiangsu Phoenix
Salamanque
Ormanspor
0,3
2,6
6,4
2,3
en c.[1]

8,4
?
4,2[2]
en c.

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.

Krystal Thomas, née le 10 juin 1989 à Orlando (Floride), est une joueuse américaine de basket-ball.

Biographie[modifier | modifier le code]

Avec son lycée First Academy, elle remporte deux fois le titre de l'État de Floride et remporte 103 victoires pour 17 revers avec des statistiques de 15,9 points, 12,3 rebonds et 2,4 contres. Sélectionnée au McDonald’s All-America Game, elle marque six points et capte 8 rebonds. Avec la sélection WBCA, elle marque 10 points et prend 6 rebonds[3].

Pendant l'été 2007, elle conduit la sélection américaine au titre mondial des moins de 19 ans (9 victoires, aucune défaite) à Bratislava (Slovaquie) avec pour sa contribution 7,8 points à 60,4 %, 7,4 rebonds[3].

Recrutée par l'Université Duke, elle sort diplômée en psychologie. Marqueuse moyenne, elle est en junior la meilleure rebondeuse et contreuse de son équipe (moyennes de 7,3 points, 6,6 rebonds et 1,9 contre)[3]. Équipière de la Française Allison Vernerey, elle compile 7,9 points à 48,0 % et 8,4 rebonds en senior[4].

Elle est choisie en 36e et dernière position de la draft 2011 par les Seattle Storm[5] avec lesquels elle débute en WNBA. Ses coéquipières de Duke Karima Christmas (23e choix par les Mystics de Washington) et Jasmine Thomas (12e, également par le Storm) sont également draftées[6]. Son contrat est rompu par le Storm le 22 juillet 2011[7]. Elle retrouve sa place en WNBA le 13 août pour remplacer Olayinka Sanni, coupée la veille[8].

Elle signe à Lyon en Ligue féminine de basket pour sa première saison à l'étranger[9]. En 2012-2013, elle découvre le championnat chinois avec Jiangsu Phoenix[10]. En février 2013, le Mercury renouvelle son contrat pour la saison WNBA 2013[11]. En 2013-2014, elle découvre l'Euroligue avec Salamanque. Elle effectue la pré-saison 2014 avec le Mercury qui ne la conserve pas, mais elle est engagée quelques jours plus tard par le Fever de l'Indiana[12].

Après une saison 2013-2014 en demi-teinte pour le club espagnol de Salamanque (4,0 points et 6,3 rebonds en championnat et 4,2 points et 5.5 rebonds en Euroligue), elle signe pour le club d'Ormanspor promu en première division turque[13].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Krystal Thomas », WNBA (consulté le 30 septembre 2012)
  2. « Krystal Thomas », FIBA (consulté le 11 mai 2014)
  3. a, b et c « Krystal Thomas », Go Duke (consulté le 9 juillet 2011)
  4. [PDF] « 2010-11 Duke Women's Basketball », Duke Blue Devils (consulté le 18 juillet 2011)
  5. draft2011/draft_board.html « 2011 WNBA Draft board », WNBA (consulté le 9 juillet 2011)
  6. « Orlando's Krystal Thomas drafted by WNBA, could miss Duke graduation », Orlando Sentinel,‎ 12 avril 2011 (consulté le 9 juillet 2011)
  7. (en) « 2011 WNBA Transactions », WNBA (consulté le 25 juillet 2011)
  8. « 2011 WNBA Transactions », WNBA (consulté le 18 août 2011)
  9. « Mame Marie Sy-Diop et Krystal Thomas lyonnaises », Ladyhoop,‎ 18 juin 2011 (consulté le 9 juillet 2011)
  10. « Around the World: Five Things To Know », WNBA,‎ 5 décembre 2012 (consulté le 24 décembre 2012)
  11. « Phoenix Mercury re-sign Lynetta Kizer and Krystal Thomas », Love Women's basketball,‎ 6 février 2013 (consulté le 6 février 2013)
  12. « Indiana Fever signs Krystal Thomas, waives Jasmine Hassell », Love Women's Basketball,‎ 23 mai 2014 (consulté le 24 mai 2014)
  13. « Ormanspor signs Krystal Thomas and Ilsu Daricioglu », Love Women's Basketball,‎ 13 juin 2014 (consulté le 14 juin 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]