Krusty chasseur de talents

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Krusty, chasseur de talents
Saison 16
Épisode no 18

Titre original A Star Is Torn
Titre québécois L'Idole des jaunes
Code de production GABF13
1re diffusion aux É.-U. 8 mai 2005
1re diffusion en France 29 septembre 2005
Tableau noir -
Gag du canapé Homer entre dans une cabine téléphonique, puis tombe sur le canapé.
Scénariste Carolyn Omine
Réalisateur Nancy Kruse
Chronologie
Précédent La Grande Malbouffe Le Jugement dernier Suivant
Listes
Liste des épisodes de la saison 16
Liste des épisodes des Simpson

Krusty, chasseur de talents (France) ou L'Idole des jaunes (Québec) (A Star Is Torn) est le 18e épisode de la saison 16 de la série télévisée d'animation Les Simpson.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Apu se faisant dévaliser par le Crotale, les Simpson décident de manger végétarien et vont acheter des légumes. Peu de temps après, tout le monde est malade sauf Lisa qui l'habitude de manger des légumes. Elle prend alors la responsabilité de s'occuper de sa famille et les endort avec une berceuse. Le lendemain, ils apprennent, à la télévision, que Krusty organise un concours de chant pour les enfants avec comme récompense une apparition dans un épisode de Itchy et Scratchy. Après avoir entendu la douce voix de la berceuse de Lisa, ils décident de l'inscrire au concours. Pendant les éliminatoires, une petite fille, Clarissa, se fait remarquer en chantant merveilleusement la chanson que Lisa avait préparée, ce qui lui fait perdre tout espoir. Homer décide alors d'écrire en un éclair une nouvelle chanson qui fait sensation. Lisa est qualifiée et compte sur Homer pour gagner le concours. Lisa accède à la finale, mais se rend compte qu'Homer est trop violent pour faire gagner sa fille et le renvoie. Par vengeance, il devient le manager de l'autre finaliste. Pour se faire pardonner, elle chante une chanson de sa composition parlant de son père. Ému, il lui pardonne. Elle gagne le concours car Homer avait saboté la chanson de l'autre finaliste.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Cet épisode est une parodie de American Idol, la version américaine de Nouvelle Star.

Références culturelles[modifier | modifier le code]

  • Le gag du canapé est un clin d’œil à Max la Menace.
  • Exceptionnellement en version française, c'est Joëlle Guigui, la doubleuse de Bart, qui a doublé Lisa (interprétée par Aurelia Bruno) quand elle chante.
  • Lisa chante Mockingbird pour endormir la famille malade, par contre Milhouse interprète When a man Loves a Woman de Michael Bolton.
  • Bart compare la voix de Clarissa à la défunte Whitney Houston.
  • Le titre anglais A Star is Torn (Une étoile est déchirée)[1], comme le titre français Krusty chasseur de talents pose bien le problème de l'exploitation des jeunes artistes et du public juvénile [2].
Fantasia Barrino, championne de l’American Idol 2004 prête sa voix à Clarissa Wellington, un des jeunes talents que Lisa vaincra grâce aux palinodies d'Homer (photo prise en 2009. F. Barrino avait 20 ans en 2004)
  • Star-bizness et cynisme : Krusty annonce à la TV que le recrutement de jeunes talents pour son émission Li'l Starmaker (Fabricant de Pt'ite Star) est ouvert : « Hé-Hé, salut les petits! Vous avez ce qu'il faut pour devenir une vedette de la chanson ? Une voix de dynamite ? Des parents sans foi ni loi ? Et dans votre amour-propre un grand vide qui ne peut être rempli que par les applaudissements ? Ah, bon Dieu, comme je connais ce vide ! Alors vous êtes nés pour participer au concours de Krusty : Fabricant de Pt'ite Star ! ». Et un bandeau apparait sur l'écran, lu par une voix off : « Li'l Star n'a rien à voir avec American Idol. On n'a jamais entendu parler de American Idol ! » [3].
  • Homer est un parolier-compositeur inspiré et rapide (et sans scrupules) : quand il comprend que sa Lisa va être battue à l'applaudimètre par l'excellente jeune chanteuse afro-américaine Clarissa Wellington (qui chante elle aussi Hush, Little Baby, mais avec des vocalises extraordinaires), il entre en trombe dans un magasin de musique voisin (The Toothless Elephant [4]), et en ressort au bout de quelques instants avec une chanson qui glorifie les Springfieldiens (sauf Flanders, naturellement). C'est le succès pour Lisa, et Clarissa passera à la trappe.
  • Homer devient aussi un manager efficace mais sans cœur : il a bien compris que « l'une des leçons les plus importantes du music-bizness est : ne faire confiance à personne dans le music-bizness » [5] . Imitant le Colonel Parker, imprésario d'Elvis Presley, il veut se faire appeler « Colonel Homer » (comme aussi dans Imprésario de mon cœur), et mène son monde à coups de poing et de pied.
Université Yale : la Sterling Memorial Library. Au premier plan, la Women's Table, dalle sculptée par Maya Lin, qui porte les noms des femmes lauréates de Yale (les femmes sont admises à Yale depuis 1969)
  • Inégalités sociales. La carrière de chanteur n'est pas forcément le meilleur ascenseur : c'est ce qu'Homer, redevenu imprésario de sa fille, va donner à apprendre au jeune Johny Rainbow en lui faisant chanter la chanson Gamin privilégié. Et le garçon comprend pas pourquoi il se fait huer, quand il susurre devant une salle révulsée : « J'suis un gamin privilégié, c'est grandiose, j'vous l'dis. Gamin privilégié : mon père pourrait vous acheter et vous revendre. C'est pas grave si vous êtes avant moi sur la liste, j'vais avoir votre table, car le mait' d'hôtel sait que je file de super-pourliches. Et je vais entrer à Yale University (il montre un diplôme) parce que je suis un legacy[6]. Je suis meilleur que vous ! »[7]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. dérivé du titre des trois films américains successifs A Star is Born. C'est dans celui de 1954, Une étoile est née, tourné par George Cukor, que jouait la star la moins âgée : Judy Garland (25 ans)
  2. curieusement, l'article de WP en 'American Idol controversies (en) ne cite que des problèmes d'ordre technique, et l'article plus général Music business ne comporte aucun chapitre du genre Ethics ou Cultural Impact ...
  3. Krusty: Hey-hey, kids! Do you have what it takes to be a singing sensation? A dynamite voice? Ruthless, pushy parents? A void in your self-esteem that can only be filled by applause? Oh, God, I know that void. Then you were born to enter Krusty's Li'l Starmaker singing competition! . Disclaimer voice: Not affiliated with American Idol. We've never even heard of American Idol. In Wikiquote A Star is Torn. En fait, American Idol est inspirée de l'émission britannique Pop Idol, et a elle-même été imitée : Nouvelle Star
  4. « L'Éléphant sans défenses » : allusion au trafic de l'ivoire, suscité par la commercialisation d'objets en ivoire. La chanson Ebony and Ivory (qui a été interprétée sur la scène de l'école de Springfield par le principal Skinner et sa maman Agnès, tous deux vêtus d'une combinaison semi-collante semée de notes blanches et noires...) fait partie du patrimoine culturel nord-américain, mais n'a semble-t-il pas (encore) de connotation écologique
  5. « one of the most important lessons in the music business: don't trust people in the music business. » . In Wikiquote idem supra
  6. selon l'article de WP en Legacy preferences (en) : préférence accordée à certains candidats par certaines institutions éducatives lors de leur inscription, compte tenu des relations pré-éxistantes entre la famille du candidat et l'institution, ou des relations entre la famille du candidat et certains anciens élèves ...Les étudiants ainsi admis préférentiellement sont appelés legacies
  7. Cameron: (singing) « I'm a privileged boy, it's great, I gotta tell ya. Privileged boy, my dad could buy and sell ya. It really doesn't matter that you're on the list in front of me. I'm gonna get your table 'cause I always tip the maitre d'. And then I'll go to Yale, (shows a diploma) because I am a legacy! (down on one knee and pointing at the crowd) I'm better than you! ». In Wikiquote, idem supra