Krk (ville)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Krk.
Krk
Le port de Krk
Le port de Krk
Administration
Pays Drapeau de la Croatie Croatie
Comitat Primorje-Gorski Kotar
Maire
Mandat
Darijo Vasilić
2005-2009
Code postal 51500
Indicatif téléphonique international +(385)
Indicatif téléphonique local 051
Démographie
Population 3 364 hab. (2001)
Population municipalité 5 491 hab. (2001)
Géographie
Coordonnées 45° 01′ 33″ N 14° 34′ 23″ E / 45.0258, 14.5731 ()45° 01′ 33″ Nord 14° 34′ 23″ Est / 45.0258, 14.5731 ()  
Altitude 0 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Europe

Voir sur la carte administrative d'Europe
City locator 14.svg
Krk

Géolocalisation sur la carte : Croatie (administrative)

Voir la carte administrative de Croatie
City locator 14.svg
Krk

Géolocalisation sur la carte : Croatie (relief)

Voir la carte topographique de Croatie
City locator 14.svg
Krk
Liens
Site web http://www.grad-krk.hr

Krk ([kr̩k]) est une ville et une municipalité située sur l'île de Krk, dans le comitat de Primorje-Gorski Kotar, en Croatie. Au recensement de 2001, la municipalité comptait 5 491 habitants, dont 90,86 % de Croates[1] et la ville seule comptait 3 364 habitants[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'ancien nom de la ville et de l'île du même nom est « Veglia ». On y parlait au Moyen Âge un dialecte appelé « végliote », une des deux branches distinctes du dalmate, il y fut parlé jusqu'au début du XIXe siècle.

La ville est antique, elle compte parmi les plus vieilles de la mer Adriatique. Le site a été continuellement peuplé depuis l'époque romaine et a été intégré à la Dalmatie byzantine après que l'empire Occidental romain est tombé aux mains des barbares.

Des ruines romaines sont encore visibles dans la ville, notamment des mosaïques dans des habitations. ON trouve également de nombreux vestiges médiévaux, comme le château Frankopan près du parc Kamplin, et une partie des murs de la ville, construits pendant les cinq siècles de présence vénitienne dans les lieux.

Kamplin est appelée la principale place de la vieille ville, son nom dérive du latin campus, qui signifie le champ. Pendant l'époque romaine, une un domaine existait près des stations thermales. Les restes des colonnes de temple sur place donnent une idée d'une grande construction.

Au XIIIe siècle, une branche cadette de la famille aristocratique italienne des Frangipani s'y installe et donne naissance à la famille croate des Frankopan. On y employait alors l'alphabet glagolitique. Krk fut la dernière île croate à être occupée par les vénitiens. Au XIXe siècle, la ville fut le centre du mouvement illyrien (en).

Il existait une forte communauté italienne dans la ville mais celle-ci revint à la Yougoslavie en 1921, en prenant le nom de Krk pour la première fois. Elle est ensuite temporairement occupée par Gabriele D'Annunzio en 1921 puis intégrée 20 ans plus tard à la province de Fiume entre 1941 et 1943. Les partisans de Josip Broz Tito la libèrent en 1944.

Il existe toujours une petite communauté italienne représentée par l'« Unione Italiana » de Croatie.

Localités[modifier | modifier le code]

La municipalité de Krk compte 15 localités :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Recensement de 2001 : (en) « Population by ethnicity, by towns/municipalities, census 2001 », sur dzs.hr, Crostat - Bureau central de statistiques (consulté le 7 juillet 2008)
  2. (en) « Population by sex and age by settlements, census 2001 », sur dzs.hr, Crostat - Bureau central de statistiques (consulté le 7 juillet 2008)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]