Kristin Ross

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Kristin Ross (1953-) est professeur de littérature comparée à l'université de New York. Elle a obtenu son PhD à l'université Yale en 1981.

Recherches[modifier | modifier le code]

Sa recherche se penche sur de nombreux sujets, dont la littérature et la culture françaises des XIXe et XXe siècles, la littérature caribéenne francophone, l'histoire urbaine et l'histoire révolutionnaire.

Francophone[modifier | modifier le code]

Ross maîtrise la langue française, au point d'avoir traduit un certain nombre d'ouvrages. Elle s'est par exemple chargée de l'édition anglophone du Maître ignorant de Jacques Rancière, intitulée The Ignorant Schoolmaster.

Divers[modifier | modifier le code]

Son travail l'a amenée à publier un certain nombre d'ouvrages, qui n'ont pas encore tous été traduits. Parmi eux, Rouler plus vite, laver plus blanc (1995) a été particulièrement remarqué.

En 1999, Ross est récompensée par une bourse Guggenheim et une autre de l'Institute for Advanced Study de Princeton.

Publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages en anglais[modifier | modifier le code]

  • Fascination and storytelling: Prevost, Proust, and Blanchot, thèse de doctorat, 1981
  • Everyday life, Yale University Press, 1987
  • Fast Cars, Clean Bodies : Decolonization and the Reordering of French Culture, October Books,‎ 1994, 300 p. (ISBN 978-0262181617)
  • May '68 and Its Afterlives, University Of Chicago Press,‎ 2002, 247 p. (ISBN 978-0226727998)
  • Anti-Americanism, New York University Press, 2004
  • The emergence of social space : Rimbaud and the Paris Commune, Verso ,‎ 2008, 170 p. (ISBN 978-1844672066)

Ouvrages traduits en français[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

critique et analyse de Mai 68 et ses vies ultérieurs [1]