Kristijonas Donelaitis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Buste doré
Buste de Donelaitis dans le musée qui lui est consacré à Tchistye Prudy (lt) dans l’oblast de Kaliningrad.

Kristijonas Donelaitis (né le 1er janvier 1714 et mort le 18 février 1780) est un pasteur luthérien et un poète originaire de Lituanie.

Il nait dans ce qui s'appelait à l’époque la Lituanie Mineure (ou bien Prusse Orientale). Il est l’auteur du premier poème en langue lituanienne nommé Metai (« Les Saisons ») représentant le point de départ de la littérature lituanienne.

Fils de paysans, il fréquente l’école à Könongsberg où il étudie la théologie, et par la suite il intègre le séminaire fondé par le souverain de Prusse et devient pasteur de la communauté lituanienne.

Son œuvre Les Saisons voit le jour de façon presque accidentelle, probablement par la fusion de ses prêches et ce ne fut qu’en 1818 que Ludwig Rhesa recueille ses poèmes en une seule œuvre. Donelaitis demeure presque inconnu jusqu’au début du XXe siècle et aujourd’hui il est considéré comme le père de la littérature lituanienne.