Kreisleiter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un Kreisleiter était un cadre officiel du NSDAP, chargé de la surveillance politique d'un "Kreis", subdivision territoriale de l'Allemagne nazie. Il avait un rôle d'animation et d'organisation politique dans son arrondissement.

Contexte historique[modifier | modifier le code]

En juin 1932, le NSDAP divisa le Troisième Reich en « Kreise », c.à.d. en cercles, ou arrondissements. Au départ, le Kreisleiter, simple représentant politique du NSDAP, avait un rôle d’animateur et d’organisateur politique pour le parti nazi. Rattaché au Gauleiter, il devint finalement son représentant dans l’arrondissement. Après avoir fourni un Certificat d'aryanité, l’impétrant devait suivre des cours dans une "Landesführerschule", une école nationale socialiste destinée à former les haut-fonctionnaires nazis, avant d’être nommé officiellement par la chancellerie d’Hitler.

Le Kreiseleiter pouvait être nommé officiellement à son poste et assurer pleinement la direction de l’arrondissement (« mit der Führung beauftragt » , siglé « m.d.F.b. »), faire fonction de Kreileiter sans être officiellement nommé à ce poste (« mit der Wahrnehmung der Geschäfte beauftragt » siglé « m.d.W.d.G.b ».), ou encore assurer cette fonction par intérim (« zur besonderen Verfügung/Verwendung » siglé « z.b.V. »).

Le chef de l’arrondissement du parti nazi était à la tête des services administratifs de son arrondissement, ou « Kreisleitung », et dépendait directement du Gauleiter, à trois échelons hiérarchiques du Führer. À partir de 1939, compte tenu des lenteurs administratives, le Kreileiter exerça de plus en plus souvent son pouvoir par intérim. À partir de 1943, furent créés des postes de « Kriegskreisleiters » ou « chefs d’arrondissement de guerre » aux pouvoirs plus étendus, comparables à ceux d'un Gauleiter.

Le Kreisleiter, chargé de la sécurité civile, devait organiser les secours en cas d’attaque aérienne, en fournissant des vivres et des abris aux victimes des bombardements aériens. Il devait en outre organiser les manifestations officielles du NSDAP en relayant activement la propagande nazie.

Articles connexes[modifier | modifier le code]