Krčedin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyrillic letter Dzhe.svg Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Krčedin
Крчедин
L'église Saint-Nicolas de Krčedin
L'église Saint-Nicolas de Krčedin
Administration
Pays Serbie Serbie
Province Voïvodine
Région Syrmie
District Syrmie (Srem)
Municipalité Inđija
Maire
Mandat
Jovica Skorupan
2012-2016
Code postal 22 325
Démographie
Population 2 429 hab. (2011)
Densité 45 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 08′ 24″ N 20° 07′ 56″ E / 45.14, 20.132245° 08′ 24″ Nord 20° 07′ 56″ Est / 45.14, 20.1322  
Altitude 122 m
Superficie 5 420 ha = 54,2 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir la carte administrative de Serbie
City locator 14.svg
Krčedin

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir la carte topographique de Serbie
City locator 14.svg
Krčedin

Krčedin (en serbe cyrillique : Крчедин) est une localité de Serbie située dans la province autonome de Voïvodine. Elle fait partie de la municipalité d'Inđija dans le district de Syrmie (Srem). Au recensement de 2011, elle comptait 2 429 habitants[1].

Krčedin, officiellement classé parmi les villages de Serbie, est une communauté locale, c'est-à-dire une subdivision administrative, de la municipalité d'Inđija[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation de Krčedin dans la municipalité d'Inđija

Krčedin se trouve dans la région de Syrmie, au pied du versant oriental du massif de la Fruška gora et sur un plateau de lœss dominant la rive droite du Danube[3].

L'île de Krčedin (en serbe : Krčedinska ada), située sur le fleuve, mesure 10 kilomètres de long et s'étend sur 9 km2 ; elle est connue pour la richesse de sa faune[3].

Vue générale de Krčedin

Histoire[modifier | modifier le code]

Le secteur de Krčedin était habité à la Préhistoire, ainsi qu'en témoigne le site de Kalakača, situé sur le territoire du village, sur une terrasse de lœss dominant le Danube ; y ont été mis au jour des vestiges remontant à la fin de l'âge du bronze et à l'âge du fer, notamment des céramiques, des huttes circulaires et des silos, le tout caractéristique de la culture de Bosut[4] ; en raison de son importance, Kalakača est inscrit sur la liste des sites archéologiques de grande importance de la République de Serbie[5].

À l'époque celte, Krčedin était un village fortifié. Pendant la période ottomane, le village, situé sur la route reliant Belgrade et Budin, bénéficiait d'un statut spécial garanti par un firman[réf. nécessaire]. Du début du XVIIIe siècle jusqu'à la fin de la Première Guerre mondiale, il fit partie des possessions des Habsbourgs et fut notamment rattaché à la zone tampon de la Frontière militaire, destinée à protéger l'Empire d'Autriche de l'Empire ottoman ; de cette période, le village conserve un bâtiment administratif classé qui abrite aujourd'hui la bibliothèque municipale[6].

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution historique de la population[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1948 1953 1961 1971 1981 1991 2002 2011
2 810 2 799 3 167 3 134 2 877 2 852 2 878[7] 2 429[1]


Évolution de la population

Données de 2002[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges (2002)

En 2002, l'âge moyen de la population était de 39,5 ans pour les hommes et 42,7 ans pour les femmes[8].

Répartition de la population par nationalités (2002)

En 2002, les Serbes représentaient 89,88 % de la population ; le village abritait notamment des minorités slovaques (2,64 %) et roms (1,73 %)[9].

Données de 2011[modifier | modifier le code]

En 2011, l'âge moyen de la population était de 42,7 ans, 40,7 ans pour les hommes et 44,7 ans pour les femmes[10].

Culture et vie locale[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Krčedin est un village rural. On y cultive du maïs, du blé, du tournesol, des betteraves sucrières et des plantes fourragères ; on y produit des légumes comme les pommes de terre, les choux, les tomates, les petits pois et les oignons, ainsi que des fruits comme les pommes, les poires, les prunes, les pêches, les abricots et les cerises. On y élève des bovins, des ovins, des chevaux et des volailles.

La viticulture est une activité importante du secteur, notamment avec le domaine Živković, créé en 2006, qui s'étend sur 41,7 ha ; on y trouve des cépages comme le cabernet sauvignon, le merlot, le syrah, le sauvignon blanc et le chardonnay[11].

Tourisme[modifier | modifier le code]

Krčedin se trouve à proximité du parc national de la Fruška gora, créé en 1960[12],[13] ; en 2000, le secteur a été désigné comme une zone importante pour la conservation des oiseaux (en abrégé : ZICO)[14]. La rive droite du Danube abrite de nombreuses résidences secondaires ; les îles fluviales offrent aussi des plages qui attirent les vacanciers[3].

Le Zekin salaš, situé au centre du village, a ouvert ses portes en 2009 et constitue l'une des attractions du secteur ; construit dans le style typique des maisons rurales de Syrmie, ce salaš abrite un ethno-restaurant doté d'un grand jardin d'été, un bar à vins, une salle de réunion, une galerie d'art où l'on organise toutes sortes de concerts et de spectacles et un mini zoo pour les enfants[15],[16].

Krčedin abrite plusieurs monuments culturels classés : une église dédiée à Saint-Nicolas, un vieux cimetière[17] et un bâtiment de la Frontière militaire qui date des années 1860 ; ce bâtiment est inscrit sur la liste des monuments culturels de grande importance de la République de Serbie[6].

Transport[modifier | modifier le code]

Krčedin est situé le long de la route européenne E75.

Personnalité[modifier | modifier le code]

Stevan Doronjski (1919-1981), qui fut président de l'Assemblée de la province autonome de Voïvodine de 1953 à 1963 et président du Conseil Exécutif de la Serbie communiste en 1964, est né à Krčedin. Les footballeurs Dušan Marković (1906-1974) et Živan Ljukovčan (né en 1954) sont originaires du village.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (sr)(en)[PDF] « Recensement de la population, des ménages et des logements dans la République de Serbie 2011 », sur http://webrzs.stat.gov.rs, Site de l'Institut de statistiques de la République de Serbie,‎ 10 novembre 2011 (consulté le 6 avril 2013)
  2. (sr) « Mesne zajednice », sur http://irig.rs, Site de la municipalité d'Inđija (consulté le 18 janvier 2013)
  3. a, b et c (sr) « Krčedin », sur http://www.indjija-tourism.com, Site de l'Office du tourisme d'Inđija (consulté le 18 janvier 2013)
  4. (sr) « Kalakača », sur http://www.beska.rs, Site de Beška (consulté le 17 janvier 2013)
  5. (sr) « Kalakača, Beška », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs (consulté le 17 janvier 2013)
  6. a et b (sr) « Vojnograničarska zgrada, Krčedin », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs (consulté le 18 janvier 2013)
  7. (sr) Livre 9, Population, analyse comparative de la population en 1948, 1953, 1961, 1971, 1981, 1991 et 2002, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, mai 2004 (ISBN 86-84433-14-9)
  8. a et b (sr) Livre 2, Population, sexe et âge, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, février 2003 (ISBN 86-84433-01-7)
  9. a et b (sr) Livre 1, Population, origine nationale ou ethnique, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, février 2003 (ISBN 86-84433-00-9)
  10. a et b (sr)(en)[PDF] « Livre 2 : Âge et sexe - Données par localités », sur http://stat.gov.rs, Site de l'Institut de statistiques de la République de Serbie,‎ 14 décembre 2012 (consulté le 6 avril 2013)
  11. (en) « About us », sur http://kucavinazivkovic.rs, Site du domaine Živković (consulté le 18 janvier 2013)
  12. (sr)(en) « Site du Parc national de Fruška gora » (consulté le 18 janvier 2013)
  13. (en) « Fruska Gora National Park », sur http://protectedplanet.net (consulté le 18 janvier 2013)
  14. (en) « Fruska Gora », sur http://www.birdlife.org (consulté le 18 janvier 2013)
  15. (sr) « Zekin salaš », sur http://www.indjija-tourism.com, Site de l'Office du tourisme d'Inđija (consulté le 18 janvier 2013)
  16. (sr)(en)(de) « Site du Zekin salaš » (consulté le 18 janvier 2013)
  17. (sr)[xls] « Liste des monument culturels de Serbie par n° d'identifiant », sur http://www.heritage.gov.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la République de Serbie (consulté le 18 janvier 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]