Kpelle (peuple)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Kpelles)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kpelle.

Kpelle

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Fillete kpelle à Kpaiyea (Libéria)

Populations significatives par région
Population totale env. 790 000 (1991)
Autres
Langues

Kpelle

Religions

Animisme, christianisme, islam

Ethnies liées

Loma

Les Kpelle sont une population mandingue d'Afrique de l'Ouest, établie principalement au Liberia dans le comté de Bong, également dans ceux de Bomi et de Lofa, ainsi qu'en Guinée dans la région de Nzérékoré[1].

Ethnonymie[modifier | modifier le code]

Selon les sources et le contexte, on observe de multiples variantes : Gberese, Gbese, Gbeze, Gerze, Guerse, Guerze, Kpele, Kpelles, Kpelli, Kpese, Kpwele, Kpwesi, Ngere, Nguere, Pele, Pessi, Pessy[2].

« Kpelle » (et ses dérivés) est plus fréquent au Liberia, alors que « Guerze » l'est en Guinée[1].

Religion[modifier | modifier le code]

Les Kpelle ont souvent conservé leurs croyances traditionnelles, mais il y a aussi des chrétiens, et, en Guinée, quelques musulmans.

Langue[modifier | modifier le code]

Ils parlent le kpelle[3], un continuum linguistique de langues mandées différentes au Liberia[4] et en Guinée[5].

Patronymes[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

Un certain nombre de patronymes sont abondamment rencontrés en Guinée forestière chez les Kpelle. Les principaux sont Kolié, Haba, Loua et Lamah. De nombreux Kpelle portent un patronyme se terminant par –mou, tels que les Balamou, Kpoghomou, Saouromou, Koulemou, Zogbelemou et autres.

Une tradition souvent respectée consiste à donner à ses fils des prénoms indiquant leur rang d'arrivée dans la famille. Ainsi en est-il des prénoms suivants :

  • Cécé : Premier garçon d'une mère
  • Pépé : Second fils
  • Nyankoye : Troisième garçon

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) James Stuart Olson, « Kpelle », in The Peoples of Africa: An Ethnohistorical Dictionary, Greenwood Publishing Group, 1996, p. 305 (ISBN 9780313279188)
  2. Source RAMEAU, BnF [1]
  3. (en) Fiche langue, dans la base de données linguistique Ethnologue
  4. (en) Fiche langue, dans la base de données linguistique Ethnologue
  5. (en) Fiche langue, dans la base de données linguistique Ethnologue

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Caroline H. Bledsoe, Women and marriage in Kpelle society, Stanford University Press, 1980, 217 p. (ISBN 9780804710190)
  • André Camara, Parole et picturalité en Afrique noire : le cas du kpadokpili ou corde à proverbes chez les Kpèlè, 2002 (thèse)
  • (en) Richard Melvin Fulton, The Kpelle of Liberia : a study of political change in the Liberian interior, University of Connecticut, Storrs (Conn.), 1969 (thèse).
  • Jacques Kourouma, Histoire des Kpélé, 1765-1912, EHESS, Paris, 1993, 117 p. (mémoire de DEA)
  • (en) David F. Lancy, Work, Play and Learning in a Kpelle Town, University of Pittsburgh, Pittsburgh, 1975 (thèse)
  • (de) H. Rohde, Die Kpelle : ein Negerstamm in Liberia, dargestellt auf der Grundlage von Eingeborenen - Berichten ; mit zwei Nachträgen : Texte in der Golasprache und Kpelle-Beiträge von H. Rohde nebst einer Kartenskizze von Diedrich Westermann, Vandenhoeck & Ruprecht, Göttingen, 1921
  • (en) Ruth M. Stone, Let the Inside Be Sweet: The Interpretation of Music Event Among the Kpelle of Liberia, Indiana University Press, Bloomington (Indiana), 1982, 180 p. (ISBN 9780915305490)

Discographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :