Koulamoutou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Koulamoutou
Image illustrative de l'article Koulamoutou
Administration
Pays Drapeau du Gabon Gabon
Province Ogooué-Lolo
Département Lolo-Bouenguidi
Maire Alphonse Ndjandja
Démographie
Population 16 222 hab. (2010)
Géographie
Coordonnées 1° 08′ 21″ S 12° 28′ 00″ E / -1.13907, 12.4667221° 08′ 21″ Sud 12° 28′ 00″ Est / -1.13907, 12.466722  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Gabon

Voir la carte administrative du Gabon
City locator 14.svg
Koulamoutou

Géolocalisation sur la carte : Gabon

Voir la carte topographique du Gabon
City locator 14.svg
Koulamoutou

Koulamoutou est une ville du Gabon, chef-lieu de la province de l'Ogooué-Lolo et du département de Lolo-Bouenguidi. La ville compte 16 222 habitants (2005), c'est une ville moyenne au regard des villes gabonaises. La ville est desservie par le train via la gare de Lastourville, par avion et enfin par la route.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Koulamoutou est traversée par la rivière Bouenguidi qui sépare la ville en deux rives, la rive droite où sont situés la plupart des édifices publiques, les administrations, le complexe de loisirs Koto, le CDI Paul Kouya, le Restaurant Idzamba et un studio de tournage et d'enregistrement de cinéma, puis la rive gauche où se situent les zones d'habitations où vivent toutes les ethnies qui composent la population locale (Nzebis, Povés, Akélés, Massangos). Cette rive gauche, que beaucoup de Koulois trouvent très animée, possède aussi le carrefour Édouard Mambenda, le collège Notre-Dame de la Salette, le Lycée Scientifique et Technologique Paul Kouya (www.lstpaulkouya.com) et les quartiers populaires qui sont autant de lieux à visiter. Les principaux quartiers de Koulamoutou sont : Ménage,Bambomo, Babambo, Bouvendo, Mandji, Koungou, Bakélé, Mayang.

La ville s'agrandit avec le lotissement Idzamba ou Koulamoutou II.

Relief[modifier | modifier le code]

Koulamoutou que les habitants ont aussi pour habitude de surnommer Km city ou Kaboul[réf. nécessaire] a un relief montagneux important. La ville possède aussi un climat équatorial très pluvieux en saison de pluie et un climat très chaud en saison sèche. Hormis la rivière Bouenguidi, la ville est traversée par la rivière Lolo, affluent du fleuve Ogooué d'où le nom de la province designée administrativement par le G7 comme septième province.

Histoire[modifier | modifier le code]

Koula-Moutou viendrait du mot "KOLOMOTO" signifiant personne âgée (ou aîné) en langue ghévové (parlée par les povés).

Économie[modifier | modifier le code]

Comme la plupart des capitales provinciales du pays (hormis Libreville et Port-Gentil), Koula-Moutou est ville administrative où l'essentiel de la population active est fonctionnaire. Toutefois, l'introduction de la culture du café et du cacao ainsi que l'exploitation du bois (à une échelle encore modeste) a permis de dynamiser l'économie locale.

Éducation[modifier | modifier le code]

De nombreuses infrastructures portant sur l'éducation ont été construites au fil des années tels que les écoles primaires, les collèges (Notre-Dame de la Salette, Moutou Mambou), le lycée d'État Jean Stanislas Migolet et le Lycée Scientifique et Technologique Paul Kouya sur la route de l'aéroport, ouvert en 2010.

Santé[modifier | modifier le code]

La ville héberge l'hôpital régional Paul Moukambi.

Transports[modifier | modifier le code]

Transport Aérien[modifier | modifier le code]

La ville est desservie par l'aéroport Koula Moutou située à environ 7 kilomètres du centre-ville. Son code AITA est KOU.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Mylène Rémy, « Koulamoutou », dans Le Gabon aujourd'hui, Paris, Éd. du Jaguar,‎ 2005 (ISBN 978-2-86950-395-3), p. 160-162

Liens externes[modifier | modifier le code]