Koubrat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Koubrat, Kourat, Kufrat ou Kvrt ((bg) Кубрат ; (el) Χουβρατις) (605665), khan des Bulgares de 628 à 665.

Biographie[modifier | modifier le code]

La Grande Bulgarie en 650 apr. J.C.

Ses oncles maternels Organa et Gostun, de la Maison d'Ermi, peut-être la même personne, furent régents pendant le début de son règne, le premier de 617 a 630 et le dernier de 603 à 632, et décéda en 635. Il a défait les Avars et créé en 632 la Vieille Grande Bulgarie (connue dans les chroniques byzantines comme Η παλαιά μεγάλη Βουλγαρία). Byzance a reconnu par traité le nouvel État en 635. Le territoire de la Vieille Grande Bulgarie était limité par le Caucase au sud-est, le fleuve Volga au nord-est, et les Carpates à l'ouest. Le successeur de Koubrat, Asparoukh, a défait Byzance et a incorporé dans son royaume les territoires de Mésie situés au sud entre le Danube et les Balkans. Un autre fils de Koubrat, Kouber, est parti vers l'ouest et, plus tard, ses Bulgares ont habité la Macédoine. La partie orientale de la Vieille Grande Bulgarie est tombée sous la domination des Khazars en 668.

Il fut le père de Batbayan, de Kouber et d'Asparoukh.

Le tombeau et le trésor de Koubrat ont été découverts en 1912 dans le village de Malo Pérechtchépino près de Poltava, Ukraine.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]