Kouaoua

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kouaoua
Kaa Wi Paa
Les étagements d'une mine à ciel ouvert de nickel, à Kouaoua
Les étagements d'une mine à ciel ouvert de nickel, à Kouaoua
Administration
Pays Drapeau de la France France
Collectivité Nouvelle-Calédonie
Province Province Nord
Aire coutumière Xaracuu
Maire
Mandat
Alcide Ponga
2014-2020
Code postal 98818
Code commune 98833
Démographie
Population
municipale
1 452 hab. (2014)
Densité 3,8 hab./km2
Ethnie Kanak : 86,8 %
Métis : 4,3 %
Wallisiens-Futuniens : 3,8 %
Européens : 2,2 %
Ni-Vanuatu : 0,7 %
Tahitiens : 0,7 %
Indonésiens : 0,1 %
Autres : 1 %
Non déclarés : 0,3 %
Géographie
Coordonnées 21° 23′ 53″ S 165° 49′ 05″ E / -21.398, 165.81799221° 23′ 53″ Sud 165° 49′ 05″ Est / -21.398, 165.817992  
Altitude Min. 0 m – Max. 1 058 m
Superficie 383 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Calédonie

Voir la carte administrative de Nouvelle-Calédonie (détail)
City locator 14.svg
Kouaoua
Kaa Wi Paa

Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Calédonie

Voir la carte topographique de Nouvelle-Calédonie (détail)
City locator 14.svg
Kouaoua
Kaa Wi Paa

Kouaoua (Kaa Wi Paa en langue ajië et mèa) est une commune française de Nouvelle-Calédonie qui se situe sur la côte Est de l'île de la Grande Terre en Province Nord.

Géographie[modifier | modifier le code]

Kouaoua est enchâssée entre les communes voisines de Canala (dont elle faisait partie jusqu'en 1995) au sud-est et Houaïlou au nord-ouest. Elle est séparée par la Chaîne centrale de Sarraméa et Moindou.

Le territoire de la commune est organisé autour de la vallée du fleuve du même nom qui s'écoule de la Chaîne centrale suivant un axe sud-ouest - nord-est.

Histoire[modifier | modifier le code]

La région de Kouaoua est originellement appelée pays Mèa (du nom de la langue qui y est parlée) ou des Kaawipaa (reprenant le nom du fils aîné de l'ancêtre fondateur mythique, Pè Arshii). Le nom de Kaawipaa a été francisé en Kouaoua et désigne tout aussi bien la vallée centrale du territoire de la commune actuelle et son fleuve, le district coutumier organisé (comme les autres) en 1898 (le district de Kouaoua comprend 6 des 7 tribus de la commune, mais n'a plus de grand-chef depuis les années 1950) par les autorités coloniales et au village chef-lieu[1]. Ce dernier est créé à partir du début de l'exploitation minière du nickel dans les années 1890. Celle-ci connaît un second souffle à partir de 1977 avec le développement du gisement de saprolite de Méa, l'un des plus gros du Territoire (avec une capacité de production estimée à environ 1 millions de tonnes de minerai trié par an). C'est ainsi qu'est mis en service à partir de 1979 le tapis roulant de transport de minerai « Serpentine », le seul au monde à comporter des courbes et l'un des plus longs (11 km). Il achemine le minerai de nickel du gisement de Méa jusqu'à la mer dans le village même de Kouaoua[2].

Administration[modifier | modifier le code]

Kouaoua est la commune néo-calédonienne la plus récemment créée : elle a ainsi été détachée de Canala en 1995.

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1995 2001 Lucien Nomai FLNKS-UC  
2001 2004 Raymond Poinraoupoépoé FLNKS-UNI-Palika  
2004 2008 Karaïmiâ Mereatu FLNKS-UNI-Palika  
2008 2014 William Nomai FLNKS-UNI-Palika  
2014 en cours Alcide Ponga Rassemblement-UMP  
Les données manquantes sont à compléter.

Économie[modifier | modifier le code]

L'activité économique de Kouaoua est largement dominée par l'exploitation minière du nickel, avec le gisement de Méa et le transport du minerai jusqu'au quai de chargement de la baie de Kouaoua par la « Serpentine ».

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]