Kossuth (Donjons et dragons)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kossuth
Divinité des Royaumes oubliés
Titre le Seigneur des Flammes
Plan de résidence Plan du feu
Niveau de puissance Majeur
Alignement Neutre Vrai
Portfolio Feu élémentaire, Purification
Domaines Destruction, Feu, Souffrance, Renouveau, Courroux
Alias
Supérieur

Kossuth est un dieu fictif dans le jeu de rôle Donjons et Dragons et, en particulier, dans les mondes de campagne des Royaumes oubliés et de Greyhawk.

Kossuth est le dieu élémentaire du feu. Son symbole est une flamme rouge. Son arme préférée est une chaine recouverte d'épines. Ses suivants sont souvent d'alignement Loyal Neutre ou Neutre Vrai. Il est vénéré par les élémentaux de feu et des humains animistes.

Dogme[modifier | modifier le code]

Ceux qui peuvent réussir le feront. La foi de Kossuth est supérieure à toutes les autres fois, en particulier à celle d'Istishia. Le feu et la pureté sont semblables. La fumée est produite par la jalousie de l'air. La récompense de l'ambition qui réussit est le pouvoir. Atteindre un état supérieur est toujours accompagné de difficulté et de douleur personnelle. Kossuth envoie son feu pur pour calmer les âmes et permettre à atteindre un état pur. Il faut s'attendre à être testé et parvenir au défi, peu importe la difficulté et la douleur que cela amène. Ceux qui sont au-dessus de vous ont prouvé leur valeur et méritent votre service. il faut guider autrui à la lumière pure de Kossuth pour qu'il puisse reforger la vie dans sa forme essentielle.

Clergé[modifier | modifier le code]

Les clercs de Kossuth se divisent en deux factions : les Tisons et les Brasiers. Les Tisons forment la base de l'ordre du pouvoir clérical. Ils gèrent les temples, s'occupent des messes et des cérémonies et prêchent dans la communauté. Les brasiers représentent la branche spéciale. Ce sont les missionnaires, les aventuriers de l'église, ceux qui voyagent vers les nouvelles terres pour y apporter la lumière purificatrice de Kossuth.

Les deux factions se plient à une hiérarchie stricte. Le haut-clerc d'un temple, appelé Flamme Éternelle, représente la plus grande autorité religieuse. Tous les autres sont des serviteurs. Les Brasiers ont tendance à suivre le meilleur meneur pendant leurs voyages. Sous la Flamme Éternelle se trouvent plusieurs échelons. Les nouveaux dévots de Kossuth vivent souvent dans la pauvreté, refusant tout plaisir et ne gardant que le minimum vital. Tout le reste est offert à l'échelon supérieur. Quand un dévot avance à travers les échelons, il récupère peu à peu ses droits et redevient riche, mais seulement à travers des épreuves douloureuses et parfois mortelles.

Les dévots de Kossuth sont souvent des fanatiques qui œuvrent pour purifier le monde et le reconstruire selon les désirs du dieu. Les prêtres se servent de leurs serviteurs comme des pions et les envoient en missions pour lesquelles ils sont rarement entraînés. Cela permet aux plus ambitieux de réussir et de progresser dans la hiérarchie. Tous les disciples de Kossuth laissent aller leur colère. Ils dégainent leurs armes à la moindre provocation et n'hésitent pas à être violents. Le but primaire de tout clerc est d'acquérir des terres, de la richesse et du pouvoir.

Ordres[modifier | modifier le code]

Kossuth possède trois ordres de moines combattants.

  • Les Disciples du Phénix (bons)
  • Les Frères et Sœurs de la Flamme Pure (neutres)
  • Les Disciples de la Salamandre (mauvais).

Ces ordres sont représentés à Thay où le dieu est important. Son culte permet en effet à tout homme de s'élever parmi ses semblables.

Temples[modifier | modifier le code]

Les temples de Kossuth sont des ziggourats, souvent taillés dans la lave. Ils sont en permanence éclairés et chauffés par des braseros et des bûchers, entretenus par des dizaines d'adhérents qui ont pour mission de ne jamais laisser éteindre le brasier éternel. Le plus grand temple de Kossuth est le Brasier Enflammé, à Bezantur.