Kosmos-2251

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Космос-2251
(Kosmos-2251)

Caractéristiques
Organisation VKS
Domaine Télécommunications
Masse 900 kg
Lancement 16 juin 1993
Lanceur Kosmos-3M
Désorbitage 10 février 2009, collision avec Iridium 33 et destruction
Orbite
Orbite Basse
Périapside 783 km
Apoapside 821 km
Altitude ~ 800 km
Période 101 min
Inclinaison 74°
Programme Strela-2M
Index NSSDC 1993-036A

Kosmos-2251 (ou Cosmos-2251) est un ancien satellite de télécommunications russe. Il est entré en collision avec un autre satellite, Iridium 33 et a été détruit, lors du premier événement répertorié de ce type.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Kosmos-2251, un satellite de télécommunications de type Strela-2M, a été lancé en orbite terrestre basse à 04:17 UTC le 16 juin 1993, depuis le cosmodrome de Plesetsk par une fusée Cosmos-3M[1],[2].

Destruction[modifier | modifier le code]

À 16:55 UTC le 10 février 2009[3], Kosmos-2251 est entré en collision avec Iridium 33, un membre de la constellation de satellites Iridium, lors de la première collision majeure entre deux engins situés en orbite terrestre. Kosmos-2251 était alors décommisionné et restait en orbite sous forme de débris spatial ; Iridium 33 était toujours en activité.

Les deux satellites ont été détruits lors de la collision, qui a produit un nombre important de débris[4].

Le 24 mars 2012, un débris du satellite oblige l'équipe de l'ISS à se réfugier brièvement dans des capsules Soyouz[5].

Le 29 octobre 2014, un débris du satellite oblige l'ISS à une manœuvre d'évitement réalisée en moins de 2 heures, grâce a un module ATV-5 amarré à celle ci.[6]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. M. Wade, « Strela-2M », Encyclopedia Astronautica (consulté le 12/02/2009)
  2. M. Wade, « Kosmos-3 », Encyclopedia Astronautica (consulté le 12/02/2009)
  3. B. Iannotta, « U.S. Satellite Destroyed in Space Collision », Space.com,‎ 11/02/2009 (consulté le 11/02/2009)
  4. « 2 orbiting satellites collide 500 miles up », Associated Press,‎ 11/02/2009 (consulté le 12/02/2009)
  5. Un morceau de satellite à la dérive, Le Figaro, 24 mars 2012.
  6. « L’ATV-5 a effectué sa première manœuvre d’évitement de débris « express » » (consulté le 09/11/2014)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]