Kosmoceratops

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Kosmoceratops

Description de cette image, également commentée ci-après

Sélection d’éléments de crânes de Kosmoceratops

Classification
Règne Animalia
Classe Reptilia
Ordre Ornithischia
Sous-ordre Marginocephalia
Super-famille Ceratopsia
Famille Ceratopsidae
Sous-famille Ceratopsinae

Genre

Kosmoceratops
Sampson et al., 2010

Espèces de rang inférieur

  • Kosmoceratops richardsoni

Kosmoceratops (du grec ancien κόσμος (kosmos « ornement, décoration »), κέρας (keras, « corne ») et ὤψ (Ops, « tête »)) est un dinosaure herbivore de la famille des cératopsidés qui vivait pendant le Crétacé tardif (période Campanien tardif), dans la partie de l'île-continent Laramidia qui est maintenant l'Utah. Ses fossiles ont été découverts sur le plateau de Kaiparowits (Kaiparowits formation) dans le monument national de Grand Staircase-Escalante [1] Il a d'abord été nommé par Scott D. Sampson, Mark A. Loewen, Andrew A. Farke, Eric M. Roberts, Catherine A. Forster, Joshua A. Smith et Alan L. Titus en 2010 avec l'Utahceratops (découvert dans la même zone) et Vagaceratops (découvert en Alberta.) [1] L'espèce type est K. richardsoni, nommé en l'honneur de Scott Richardson, un bénévole qui a découvert le spécimen holotype et de nombreux autres fossiles dans le Grand Staircase-Escalante National Monument[2].

Description[modifier | modifier le code]

Reconstitution de squelettes Utahceratops gettyi (A) et Kosmoceratops richardsoni (B) avec les éléments connus en jaune.
Reconstruction du crâne de K. richardsoni

Kosmoceratops se distingue par le crâne le plus richement orné de tous les dinosaures connus. Les cornes au-dessus des yeux sont longues, minces et pointues. Elles sont orientées latéralement à partir du crâne et sont courbées vers le bas. L'orientation de ces cornes diffère de la plupart des autres cératopsiens, dont les cornes sont soit orientés vers l'avant, soit vers l'arrière. Il a une bosse frontale sur le sommet du crâne, devant les orbites. La base de la corne nasale, la saillie osseuse à partir de laquelle la corne du nez a grandi, est aplati et en forme de lame. Le collier osseux du Kosmoceratops est le moins large des cératopsiens, il est environ deux fois plus large que long. Les fenêtres pariétales, deux trous dans la collerette, sont également très faibles et sont positionnés vers l'arrière. La taille de la collerette et ses fenêtres diffèrent considérablement des autres chasmosaurinés, dont beaucoup sont connus pour leurs fioritures allongées. Dix projections en forme de crochet bordent le collier osseux. Huit de ces crochets sont courbés et recouvrent le collier osseux, tandis que les deux autres sont placés de chaque côté de celui-ci, se courbant latéralement. En tout, il y a 15 cornes ou assimilé sur le crâne, plus que tout autre cératopsiens[1].

Paléobiologie[modifier | modifier le code]

Kosmoceratops, comme la plupart des autres chasmosaurinés, habitait Laramidia, une île continent qui forme maintenant l'Ouest de l'Amérique du Nord. Au cours de la fin du Crétacé, Laramidia a été séparé d’Appalachia par la voie maritime intérieure de l'Ouest. Une évolution importante eu lieu sur Laramidia, avec de nombreux dinosaures majeurs connu à travers l'île-continent. Deux faunes endémiques peuvent avoir existé dans des biomes séparés ou « provinces » : un au sud, ce qui est aujourd'hui l'Utah et le Colorado, et un au nord de cette région. Kosmoceratops, ainsi que la plupart des autres chasmosaurinés du Campanien, vivait dans la province sud, tandis que le nord a été habitée que par des espèces de Chasmosaurus qui existaient dans ce qui est aujourd'hui l'Alberta[1].

Les chasmosaurinés semblent avoir leurs origines dans Laramidia il y a 80-90 millions d'années, et se seraient dispersés à travers le continent autour de 77 millions d'années. À ce moment, une barrière est apparue séparant les deux provinces. Kosmoceratops est apparu dans la province du sud après l'apparition de cette barrière. Puis, avec la disparition de cette barrière autour de 75,7 millions d'années, la lignée Kosmoceratops a migré vers le nord. Dans la province du Nord, des formes telles que Vagaceratops ont apparu. Ces formes ont plus tard donné naissance à une dérive de chasmosaurinés[1].

Phylogénie[modifier | modifier le code]

Phylogénie du Kosmoceratops

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Scott D. Sampson, Mark A. Loewen, Andrew A. Farke, Eric M. Roberts, Catherine A. Forster, Joshua A. Smith, Alan L. Titus, « New Horned Dinosaurs from Utah Provide Evidence for Intracontinental Dinosaur Endemism », PLoS ONE, vol. 5, no 9,‎ 2010, e12292 (lien DOI?)
  2. (en) « Amazing Horned Dinosaurs Unearthed on 'Lost Continent'; New Discoveries Include Bizarre Beast With 15 Horns », ScienceDaily,‎ 22 September 2010 (lire en ligne)