Korombana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Korombana
Administration
Pays Drapeau du Mali Mali
Région Mopti
Cercle Mopti
Maire Amadou dit Modi Katilé (US-RDA)
élu(e) en 2009[1]
Démographie
Population 29 559 hab. (2009)
Population précédent recensement 19 213 hab. (1998)
Taux de croissance annuel moyen 4 %
Géographie
Coordonnées 15° 23′ 39″ N 3° 46′ 54″ O / 15.394167, -3.781667 ()15° 23′ 39″ Nord 3° 46′ 54″ Ouest / 15.394167, -3.781667 ()  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Mali

Voir la carte administrative du Mali
City locator 14.svg
Korombana

Géolocalisation sur la carte : Mali

Voir la carte topographique du Mali
City locator 14.svg
Korombana

Korombana est une commune du Mali, dans le cercle et la région de Mopti.

Situation géographique :

S’étendant entre les 15° 10, et 15° 30, de latitude nord et 3° 30, et 4° de longitude ouest, la commune de Korombana est limitée au Nord par la commune rurale de N’Gorkou, au Sud par la commune rurale de Konna, a l’Est par la commune de Dangol Boré (Cercle de Douentza) et à l’Ouest par les communes rurales de Dirma, Deboye(Cercle de Youwarou) et Ouroubé-Doudé(Cercle de Mopti). La distance de la commune du chef lieu de cercle est de 130 km.

Organisation administrative :

La commune est composée de (32) trente deux villages que sont : Ankoye, Bagui, Boukourinté Saré, Boukourinté -Ouro, Deguédegué, Dimango, Doko, Dofina, Fanabougou, Fansaré, Goby, Gouloumbo, Kalifaré, Kéra, Kérétogo, Korientzé, Mandié, Mareciré, Moussocouraré, M'Bessena, N’Gorodia, Noradji, N'Dissoré, Oualo, Sangui, Sareféré- Dofina, Sitty, Sounteye, Tangou, Tiécouraré, Tougouna,-Sakère et Wangala. Elle est administrée par un conseil communal, organe délibérant de 17 membres qui a élit en son sein un organe exécutif composé du maire et de 3 adjoints. La composition politique du conseil communal est assez diversifiée à travers la représentation de 5 partis politiques et des indépendants. Le taux de participation aux élections de mai 2004 a été de 60,31 %, les partis politiques implantés dans la commune ont brigué les postes. Le taux de changement est de 41,17 % avec l’entrée de sept nouveaux conseillers sur les 17.

Le Climat : La commune s’étend sur une superficie de 981 km2

La commune de Korombana se situe dans la zone sahélienne a climat semi-aride caractérisé par une saison sèche longue et une saison pluvieuse aléatoire. La saison des pluies allant de Juin à début Octobre est suivie d’une longue saison sèche allant de fin Octobre à Juin. Sur le plan pluviométrique, les pluies sont faibles et irrégulières. Ainsi, il ressort des données enregistrées de 1977 à 2003 à Korientzé que les moyennes annuelles varient d’une année à l’autre et qu'elles ont dégringolé entre 1977 et 2002. La moyenne durant cette période est de 296,04mm en 21 jours.


Hydrographie : L’hydrographie de la commune de Korombana, l’arsenal de ses infrastructures hydrauliques montrent qu'elle dispose d’importantes ressources en eaux aussi bien souterraines que de surface.

Les eaux souterraines : D’après le rapport d’inventaire réalisé dans le cercle de Mopti en 2003 par la DRHE, il apparaît que les quantités des ressources en eaux souterraines, sur la base des ouvrages réalisés sont importantes. Cependant, si l’on se réfère au nombre d’ouvrages réalisés en termes de forages, puits modernes et puits puisards, la commune est faiblement couverte.

Les eaux de surface : Ce sont les bras du fleuve Koli-Koli, le lac korientzé, les eaux de ruissellement des collines et les nombreuses mares.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Informations sur les élus », sur Ministère de l’Administration territoriale et des Collectivités locales,‎ 12 août 2009 (consulté le 18 mars 2010)

Élaboré avec l’appui technique et financier de l’USAID-Mali à travers le projet d’appui au CSA, le PROMISAM