Konstantin Jirecek

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Konstantin Jireček

Konstantin Josef Jireček (24 juillet 1854 - 10 janvier 1918), fils du savant et linguiste Josef Jiřeček, fut un slaviste et historien tchèque qui travailla sur l'histoire de Prague.

Devenu fonctionnaire bulgare en 1879, il devint en 1881 ministre de l'Éducation à Sofia. En 1884 il devint professeur d'histoire universelle en langue tchèque à l'université de Prague (il y avait aussi des cours en allemand), et en 1893, professeur des antiquités slavonnes à l'université de Vienne.

Le gros des publications de Konstantin se rapporte à l'histoire des Slaves du sud et à leur littérature. Elles incluent une Histoire des Bulgares (en tchèque et en allemand, 1876), une Histoire des Serbes (1891), La principauté de Bulgarie (1891), Voyages en Bulgarie (en tchèque, 1888).

Le pic Ireček (2 852 m) sur le mont Mousala porte son nom.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]