Kondiaronk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le chef Kondiaronk (vers 1649 - 1701) était un chef wendat de la nation tionontate de la fin du XVIIIe siècle. L'acte de sa sépulture le désigne sous le nom de Gaspard Soiaga-dit-le-Rat[1].

Orateur brillant et redoutable stratège, il considère les Iroquois comme ennemis et il craint que ceux-ci attaquent sa tribu. Il joue un rôle important dans les événements qui précèdent le Massacre de Lachine. Il est l'un des artisans de la Grande Paix de Montréal. Il meurt durant les négociations. Ses funérailles sont grandioses, son corps est inhumé sous l'Église Notre-Dame de Montréal.

Le belvédère du parc du Mont-Royal, à Montréal, est nommé en son honneur. Une salle communautaire est nommée en son honneur dans la communauté wendat de Wendake, près de la ville de Québec.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Cyprien TANGUAY, A TRAVERS LES REGISTRES NOTES RECUEILLIES PAR M. L'ABBE CYPRIEN TANGUAY, MONTREAL, LIBRAIRIE SAINT-JOSEPH, Cadieux & Derome,‎ 1886, 294 p. (lire en ligne)