Komparu Zempō

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Komparu Zempō est un nom japonais traditionnel ; le nom de famille (ou le nom d'école), Komparu, précède donc le prénom (ou le nom d'artiste).

Komparu Zempō (金春 禅鳳, 1454-1520[1],[2]??) est un acteur japonais du théâtre et dramaturge de l'école Komparu.

Présentation[modifier | modifier le code]

Il est le petit-fils de Komparu Zenchiku. Les pièces de Zempo sont plus populaires et dramatiques, originales et conçues pour plaire au public, avec de grandes distributions et des effets et des décors plus complexes que les pièces de son grand-père ou de son arrière grand-père Zeami, bien qu'il connaisse le yugen et le wabi. Zempo est élève de Shuko et rapporte les paroles de ce dernier : « La lune qu'on n'entrevoit pas dans les plis des nuages n'a aucun intérêt »[3]).

Pièces[modifier | modifier le code]

  • Arashiyama (嵐山)
  • Hatsuyuki (« Neige vierge » ou « Première neige »; 初雪; écrite dans le style yugen Zenchiku[2],[1])
  • Ikarikazuki ; 碇潜)
  • Ikkaku sennin (« Le sorcier unicorne »; 一角仙人; il en existe une adaptation kabuki)
  • Ikuta Atsumori (en) (生田敦盛)
  • Kamo (賀茂)
  • Tōbōsaku (東方朔)

Traités[modifier | modifier le code]

  • Mōtanshichinshō (1455)[4].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Four classical Asian plays in modern translation (1972), par Vera Rushforth Irwin. ISBN 978-0-14-021249-5. (Contient une traduction du Ikkaku sennin.)
  • Furyuno no jidai: Konparu Zenpo to sono shuhen ("Komparu Zempo and the age of furyu (spectacle) noh performance"; 1998), par Tomoko Ishii. Publié à Tokyo par Tokyo Daigaku Shuppankai; ISBN 978-4-13-086027-7 [2]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Komparu Zempo. (2007). In Encyclopædia Britannica. consulté le 12 novembre 2007 [1]
  2. a et b page 1029 de Seeds in the Heart
  3. (Zempo Zodan, 1553, p. 480)
  4. "How to Write a Noh Play; Zeami's Sando", par Shelley Fenno Quinn. Monumenta Nipponica, vol. 48, No. 1. (Spring, 1993), pp. 53-88.
  • Zempo Zodan (manuscrit daté 1553) section 4, in Kodai Chusei Geijutsuron. Cited in Hirota, D. (ed) (1995). Wind in the pines: classic writings of the way of tea as a Buddhist path. Fremont, CA: Asian Humanities Press, 71.

Source de la traduction[modifier | modifier le code]