Koloa Talake

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Koloa Talake, né en 1934, est une personnalité politique des Tuvalu. Il fut premier ministre du 14 décembre 2001 au 2 août 2002.

Suite aux élections législatives de mars 1998, il est chef de l'opposition parlementaire[1]. Lorsque le premier ministre Ionatana Ionatana décède, Talaka parvient à obtenir le soutien d'une majorité de députés pour lui succéder[2].

Le gouvernement Talake fut celui qui vendit à une compagnie américaine le domaine national .tv, qui devint une source de revenus importante pour ce petit pays d'une dizaine de milliers d'habitants.

En 2002, Talake entama avec les gouvernements i-kiribati et maldivien une procédure en justice à l'encontre des gouvernements américain et australien. Talake les accusait d'avoir contribué à la montée du niveau de la mer (véritable menace pour les Tuvalu) en refusant de ratifier le Protocole de Kyoto. Ce projet fut interrompu par la défaite de Talake aux élections législatives cette même année.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) "PAENIU RE-ELECTED TUVALU PRIME MINISTER", PacNews, 8 avril 1998
  2. (en) "NEW TUVALU PRIME MINISTER: KOLOA TALAKE", Radio Australia, 14 décembre 2001