Koh Ker

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

13° 47′ 13″ N 104° 32′ 09″ E / 13.78694444, 104.53583333

Vue du Prasat Thom à Koh Ker

Koh Ker est une ancienne ville khmère, capitale du Cambodge de 928 à 944, sous le règne de Jayavarman IV. Elle est située à 100 km au nord-est d'Angkor.

Ce nom dérive du vieux-khmer Chok Gargyar ou Chok Grager : « bosquet de Hopea odorata ». La plupart des grandes statues du Musée National de Phnom Penh proviennent de Koh Ker.

Le site de Koh Ker est dominé par le Prasat Thom, un temple-montagne de 30 mètres de haut, s’élevant au-dessus de la plaine et les forêts alentour. Loin des foules d'Angkor, Koh Ker à un côté attrayant pour toute personne souhaitant vivre l’expérience de temples déserts et dont le silence est seulement troublé par le chant des oiseaux.

Outre la pyramide de Prasat Thom, on peut admirer à Koh Ker et ses environs :

  • Le Prasat Bram (ou Pram) constitué de trois tours de briques enserrées dans les racines,
  • Le Prasat Krachap dont ne subsistent que quelques pans de murs et de pignons et des pieds-droits de portes calligraphiés,
  • Le Prasat Banteay Pichean avec ses tours complètement éventrées,
  • Le Prasat Chin ... et bien d'autres.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]