Cachalot pygmée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Kogia breviceps)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cachalot.

Le Cachalot pygmée[1] ou Petit Cachalot (Kogia breviceps) est un cétacé à dents.

Description[modifier | modifier le code]

Ce mammifère est trapu. La taille d'un adulte, mâle ou femelle peut atteindre jusqu'à 3,40 m pour un poids maximum de 400 kg. Il possède de fausses ouïes en retrait des yeux, une petite nageoire et une mâchoire caractéristique, qui peuvent le faire confondre avec le requin[2]. Les fausses ouïes sont dues à une pigmentation plus foncée de la peau à cet endroit. Sa nageoire caudale ne sort jamais de l'eau. Il semble se laisser couler et disparaît. Très discret et difficile à approcher, on l'observe cependant à la surface, voire sautant hors de l'eau. Son observation étant très difficile, il est impossible de quantifier exactement les populations.

En vieillissant le corps devient plus massif. Son melon contient aussi du spermaceti, une huile très fine recherchée pour ses propriétés lubrifiantes. Seule la mâchoire inférieure comporte des dents : 20 à 32, très pointues et dirigées vers l'arrière. Le cachalot pygmée comme le grand cachalot possède une peau plissée qui est généralement bleu-gris sur le dessus et s'atténuant au blanc sur le flanc. La forme des nageoires pectorales rappelle une feuille de laurier tandis que la nageoire dorsale, plus petite est filiforme. La nageoire caudale en forme d'accolade est plus souple que celle des dauphins océaniques.

Chronologie[modifier | modifier le code]

Ce cétacé à dents vient dans les eaux chaudes et tempérées des deux hémisphères. Il vit au large, en eau profonde, mais s'approche parfois des côtes, surtout si la nourriture y est abondante. Ce cachalot mange préférentiellement des seiches, calmars, pieuvres, crustacés et poissons en pleine eau ou au fond, mais dans la limite de 10 m de profondeur. Pour pouvoir se nourrir il doit surtout faire preuve de discrétion pour traquer ses proies.

Par contre, le cachalot pygmée n'est pas un animal grégaire. Des groupes de cinq à six individus maximum ont été vus, mais à cause de la difficulté de leur observation, nous ignorons à peu près tout de leur mode de vie en société. La période de gestation serait de onze mois et une procréation annuelle serait envisagée.

Il n'a pas été chassé par l'homme (sauf rare exception récente aux Philippines, à la pêche à l'explosif) [3]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) « New records for the pygmy sperm whale, Kogia breviceps (Physeteridae) from Atlantic Canada with notes on diet and parasites », Marine mammal science, vol. 13, no 4,‎ 1997, p. 701-704 (ISSN 0824-0469, résumé)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]