Kodjovi Dodji Obilalé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kodjovi Obilalé
Pas d'image ? Cliquez ici.
Biographie
Nom Kodjovi Dodji Obilalé
Nationalité Drapeau : Togo Togolais
Naissance 8 octobre 1984 (30 ans)
Lieu Lomé, Togo
Taille 1,89 m (6 2)
Poste Gardien de but
Parcours junior
Saisons Club
2001-2002 Drapeau : France Chamois niortais
2002-2003 Drapeau : France FC Lorient
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
2003-2006 Drapeau : Togo Étoile Filante de Lomé ? (0)
2006-2008 Drapeau : France CS Quéven ? (0)
2008-2010 Drapeau : France GSI Pontivy 12 (0)[1]
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
2009-2010 Drapeau : Togo Togo 5 (0)[2]
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Kodjovi Dodji Obilale, né le 8 octobre 1984 à Lomé, est un footballeur togolais. Il joue au poste de gardien de but avec l'équipe du Togo.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait des essais aux Chamois niortais (2001-2002) puis au FC Lorient (2003) et termine finalement au Cercle Sportif Quévenois. En 2008, il est transféré au club de la GSI Pontivy.

En sélection Togolaise[modifier | modifier le code]

Le 8 janvier 2010, le car de la sélection togolaise est mitraillé alors qu'il venait de franchir la frontière entre le Congo et l'enclave angolaise de Cabinda où doivent se dérouler les matchs du groupe du Togo du premier tour de la CAN 2010. Dans l'attaque, il est blessé très grièvement par balle dans le bas du dos et à l'abdomen et est transporté le lendemain dans un hôpital de Johannesburg en Afrique du Sud pour y recevoir des soins intensifs. Le chargé de communication Stanislas Ocloo et l'entraîneur adjoint Abalo Amelete ont succombé à leurs blessures dans la nuit. L'attaque a été revendiquée par les Forces de Libération de l'État du Cabinda/Position Militaire, un mouvement armé se battant pour l'indépendance du Cabinda. Suite à ce drame et après moult rebondissements, son équipe nationale renonce à participer à la compétition et rentre au pays[3]. Après des mois de tractations et de nombreuses opérations, Obilalé rentre enfin en France. Le gardien des Eperviers a assuré vouloir porter plainte contre la CAF et/ou l’Angola, pays organisateur de la CAN 2010[4]. Le 8 novembre 2010, la FIFA l'indemnise de 72 000 euros.

Carrière[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Il a disputé la Coupe d'Afrique des nations en 2006 puis il a participé à la Coupe du monde 2006 avec l'équipe du Togo.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]