Kobryn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kobryn
Кобрынь
Blason de Kobryn
Héraldique
L’Aquapark de Kobryn
L’Aquapark de Kobryn
Administration
Pays Drapeau de la Biélorussie Biélorussie
Subdivision Voblast de Brest
Raïon Kobryn
Code postal BY 225301, 225306, 225860
Indicatif téléphonique +375 1642
Démographie
Population 52 001 hab. (01.01.2013)
Densité 2 000 hab./km2
Géographie
Coordonnées 52° 13′ 00″ N 24° 22′ 00″ E / 52.216667, 24.366667 ()52° 13′ 00″ Nord 24° 22′ 00″ Est / 52.216667, 24.366667 ()  
Superficie 2 600 ha = 26,0 km2
Divers
Première mention 1287
Statut Ville
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Biélorussie

Voir la carte administrative de Biélorussie
City locator 14.svg
Kobryn

Géolocalisation sur la carte : Biélorussie

Voir la carte topographique de Biélorussie
City locator 14.svg
Kobryn
Liens
Site web http://kobrin.brest-region.by
Sources
Liste des villes de Biélorussie

Kobryn (en biélorusse : Кобрынь) ou Kobrine (en russe : Кобрин ; en polonais : Kobryń ; en yiddish : קאברין) est une ville de la voblast de Brest, en Biélorussie, et le centre administratif du raïon de Kobryn. Sa population s'élevait à 52 001 habitants en 2013.

Géographie[modifier | modifier le code]

Kobryn se trouve dans la partie sud-ouest de la Biélorussie, au confluent de la Moukhavets et du canal de jonction Dniepr-Bug, soit à 47 km au nord-est de Brest. Elle est desservie par la ligne de chemin de fer Brest - Homiel.

Histoire[modifier | modifier le code]

À l’époque préhistorique, la région était occupée par les tribus baltes des Sudoviens.

La ville, anciennement lithuanienne, passa tour à tour à la Pologne, la Russie impériale, la Pologne à nouveau, avant d'être rattachée à la République socialiste soviétique biélorusse.

Mentionnée pour la première fois au XIe siècle, cette ville fut jusqu'à la fin du XIIIe siècle un fief des princes de Volodymyr-Volynskyï. Au début du XIVe siècle, c’est une ville du Grand-duché de Lituanie. Devenue siège d’un powiat, elle fut de 1589 à 1766 une ville libre de la République des Deux Nations, administrée sous le régime du droit de Magdebourg, ce qui en fit un pôle d'immigration privilégié pour les Juifs au cours du XVIe siècle.

À l’issue du Troisième partage de la Pologne de 1795, la ville fut annexée à Empire de Russie. Elle fut occupée par l'armée allemande au cours de la Première Guerre mondiale, puis restituée à la Pologne à l'issue de la Guerre russo-polonaise de 1920 selon les termes du Traité de Riga ; elle devient alors le siège d'un powiat de la voïvodie de Polésie.

Église catholique à Kobryn.

Pendant la Campagne de Pologne (1939), la ville fut le théâtre de la résistance acharnée de la 60e Division d’Infanterie polonaise (division "improvisée") du colonel Adam Epler aux forces de la 19e Panzerdivision du général Guderian : les Polonais ne se replièrent vers le sud qu'au bout de trois jours de combat, du 14 au 18 septembre 1939. L'Armée rouge, qui avait envahi la Pologne orientale le 17 septembre, entra à Kobryn le 20.

La 60e division d'infanterie rejoignit, dans sa marche vers le sud, le Groupe opérationnel indépendant de Polésie du général Kleeberg. Ces forces combinées livreront, deux semaines plus tard, la Bataille de Kock, le dernier combat des forces polonaises.

Lors de l'Opération Barbarossa, l'armée allemande occupa Kobryn le . C'est au cours de cette période que la majeure partie des juifs de la ville furent exterminés après avoir été confinés dans un ghetto[1]. On estime à 4 500, le nombre de civils de Kobryn et de ses environs qui furent tués par les nazis de 1942 à 1944[2]. Kobryn fut libérée par l'Armée rouge le . En 1945, l'URSS annexa de nouveau la ville, puis la rattacha à la RSS de Biélorussie.

Depuis 1991, elle fait partie la Biélorussie indépendante.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[3] :

Évolution démographique
1857 1897* 1907 1921* 1939* 1959*
4 300 10 897 8 754 10 068 10 100 13 686
1970* 1979* 1989* 1999* 2009* 2013
24 934 31 811 44 829 50 700 51 166 52 001


Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Histoire des petits ghettos polonais
  2. Musée Souvrov d'histoire militaire de Kobryn
  3. (en) « Population depuis 1979 », sur www.citypopulation.de(ru) « Recensements de 1959, 1970, 1979 », sur www.webgeo.ru

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :