Kobori Enshū

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kobori Masakazu dit Kobori Enshū

Kobori Masakazu[1], dit Kobori Enshū[2] (1579-1647), est un célèbre architecte et maître de thé de l'époque d'Edo.

Fils de Masazuku (1540-1604), premier daimyo du château de Bitchū Matsuyama et compagnon d'armes des Tokugawa, il est l'auteur des principaux jardins de thé des Palais de Sento, Villa Katsura, temple Kōdai-ji, château de Sunpu, château de Nagoya, château de Bitchū Matsuyama (fief familial), château de Fushimi, palais de Nijō et château d'Osaka.

Maître de thé reconnu, il fut notamment le professeur du shogun Tokugawa Iemitsu, et fonde l'école Enshu de cérémonie du thé[3], qui existe encore.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. En japonais: 小堀政一
  2. En japonais: 小堀遠州. Nom sous lequel il est connu.
  3. En japonais: 遠州流.