Ko-uchi-gari

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ko-Uchi-Gari, qui signifie littéralement « Petit-Fauchage-Intérieur » en japonais, est une technique de judo.

Terminologie[modifier | modifier le code]

Principe général[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'une technique de fauchage de la jambe du partenaire sur un déplacement arrière en passant par l'intérieur.

Aspects techniques importants[modifier | modifier le code]

La technique nécessite deux éléments importants :

  1. un déséquilibre arrière assez puissant.
  2. un fauchage de la jambe du partenaire qui recule suite au déséquilibre en passant par l'intérieur des deux jambes.

D'autre part :

  • le déséquilibre de Tori[1] doit être assez puissant pour amener Uke[2] en appui sur la jambe à faucher.
  • l'action du bras de Tori en haut du corps est importante pour provoquer et accompagner le déséquilibre jusqu'à la chute de Uke. Il peut être judicieux de tasser Uke avant de faucher puis relâcher la pression pendant la chute : la réaction ascendante de Uke suite au tassement va faciliter le mouvement.
  • contrairement à O-Uchi-Gari qui va provoquer une ouverture importante entre les jambes, Ko-Uchi-Gari nécessite une ouverture moindre des deux jambes de Uke d'où son nom : Ko-Uchi-Gari, où ko signifie petit.
  • le pied qui fauche doit être positionné en cuillère pour plus d'efficacité.

Spécialistes de Ko-Uchi-Gari[modifier | modifier le code]

Parmi les spécialistes de Ko-Uchi-Gari on peut compter Daniel Fernandes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tori étant celui qui fait l'action.
  2. Uke est celui qui subit l'action.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]