Kletsk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kletsk
Клецк
Blason de Kletsk
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Biélorussie Biélorussie
Subdivision Voblast de Minsk
Raïon Kletsk
Code postal BY 222640
Indicatif téléphonique +375 1793
Démographie
Population 11 021 hab. (2013)
Géographie
Coordonnées 53° 03′ N 26° 38′ E / 53.05, 26.63 ()53° 03′ Nord 26° 38′ Est / 53.05, 26.63 ()  
Divers
Première mention 1127
Statut Ville depuis 1940
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Biélorussie

Voir la carte administrative de Biélorussie
City locator 14.svg
Kletsk

Géolocalisation sur la carte : Biélorussie

Voir la carte topographique de Biélorussie
City locator 14.svg
Kletsk
Liens
Site web http://kletsk.minsk-region.by/
Sources
Liste des villes de Biélorussie

Kletsk (en biélorusse et en russe : Клецк ; en alphabet lacinka : Kleck) ou Kletsak (en biélorusse : Клецак) est une ville de la voblast de Minsk, en Biélorussie, et le centre administratif du raïon de Kletsk. Sa population s'élevait à 11 021 habitants en 2013.

Géographie[modifier | modifier le code]

Kletsk est située à 112 km — 144 km par la route — au sud-ouest de Minsk.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville fut fondée au XIe siècle par les Dregovitchs, qui y érigèrent un fort et le centre de leur tribu. Au XIVe siècle, Kletsk fut rattachée au Grand-duché de Lituanie, qui faisait alors partie de la République des Deux Nations (Pologne-Lituanie). En 1506, la bataille de Kletsk permit aux forces polono-lituaniennes commandées par Michał Glinski de défaire les armées tartares et de sauver la ville du pillage. Peu après, elle devint une possession de la famille Radziwill, qui commencèrent à faire venir des colons juifs de la région. La première mention d'une communauté juive à Kletsk remonte à 1522. Au XVIe siècle, Kletsk se développa en un centre régional de commerce. Le nombre de Juifs augmenta, mais la famille Radziwill en fit également un centre notable du calvinisme. Jusqu'en 1623, la ville fit partie du powiat de Brzesc (aujourd'hui Brest), mais après cette date elle fut rattachée au district de Pinsk. Le 27 août 1652, Kletsk reçut l'autonomie urbaine (droit de Magdebourg). Après le catastrophique incendie de 1705, Kletsk fut reconstruite à la demande du voïvode, à son emplacement actuel. Le deuxième partage de la Pologne, en 1793, attribua la ville à l'Empire russe.

Au cours du XIXe siècle, elle fut plusieurs fois ravagée par des incendies. Après la guerre russo-polonaise de 1920, Kletsk redevint polonaise. Au recensement de 1897, la ville comptait 3 425 Juifs, soit 73 % de la population totale) et 4 190 en 1921, soit 74 % de la population. La communauté possédait deux synagogues, un cimetière, une yeshiva, un heder et plusieurs écoles. Le mouvement sioniste y était bien implanté.

En septembre 1939, après la signature du Pacte germano-soviétique et l'invasion de la Pologne orientale par l'Armée rouge, elle fut rattachée à la République socialiste soviétique de Biélorussie. En janvier 1940, Kletsk devint le centre administratif du raïon de Kletsk, dans l'oblast de Baranovitchi. Pendant la Seconde Guerre mondiale, Kletsk fut occupée du 27 juin 1941 au 2 juillet 1944 par l'Allemagne nazie. Pendant l'occupation allemande, un massacre de 4 000 Juifs eut lieu au cimetière catholique le 6 octobre 1941. Les autres Juifs de la ville et de ses environs, environ 2 000 personnes, furent entassés dans le Ghetto de Kletsk et soumis au travail obligatoire. Le 21 juillet 1942, la « liquidation » du ghetto se heurta à une résistance armée et les Allemands incendièrent le ghetto. Environ 1 000 Juifs furent alors massacrés, mais de nombreux Juifs parvinrent à s'échapper et à gagner les forêts voisines. La plupart furent repris et exécutés, mais les autres rejoignirent des groupes de partisans soviétiques opérant dans les environs[1].

Article détaillé : Ghetto de Kletsk.

Après la guerre, la ville fit à nouveau partie la RSS de Biélorussie et depuis 1991 de la Biélorussie indépendante.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[2] :

Évolution démographique
1897* 1921* 1959* 1970* 1979*
4 700 5 600 4 051 5 704 6 954
1989* 1999* 2009* 2012 2013
10 508 11 200 10 761 10 859 11 021


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Histoire du ghetto de Kletsk », sur www.encyclopedie.bseditions.fr
  2. (ru) « Recensements de 1959, 1970, 1979 », sur www.webgeo.ru(en) « Population depuis 1979 », sur www.citypopulation.de

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]