Klaus Wunderlich

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wunderlich.

Klaus Wunderlich, né le 18 juin 1931 à Chemnitz et mort le 28 octobre 1997 à Engen, est un musicien allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils d'un inspecteur de police. Adolescent, vers 16 ans il travaille pour l'opéra local répétitions des chanteurs mais bientôt choisit la musique populaire au cours classique. En 1951, il visite l'Allemagne occidentale, il fait un concert debout au Cabaret Simple Tiny à Mannheim. Là, il jouait gentiment dans une brasserie, le propriétaire et les clients l'aimaient assez pour acheter un orgue coûteux.

Il fut le premier allemand à jouer de l'orgue électronique en dehors de la musique jazz populaire. Telefunken-Decca Schallplatten GmbH à Hambourg ont pris conscience et de lui offrir une audition et signe avec lui un contrat d'enregistrement. Il a déclaré que "L'orgue est ma vie" et l'orgue Hammond peut imiter n'importe quel instrument à cordes, à l'exception du fil à couper le beurre. Il fait des spectacles en solo dans divers cabarets jusqu'à 1958. Il était ouvert à différents styles de musique comme le classique, opérette, comédie musicale de Broadway, ainsi que la musique populaire.

Sa personnalité musicale réside également dans son talent à créer des registrations très spécifiques sur ses orgues (Hammond C4, Hammond H100, ensuite reproduites sur divers modèles Wersi), créant ainsi "Le Son Wunderlich" reconnaissable entre tous. Ses arrangements très "Swing" contribueront à sa notoriété. Il est aussi le premier organiste (électronique) en Europe a utiliser la technique du "re-recording" ou "multipistes" (mono d'abord fin des années '50, stéréo ensuite) pour étoffer ses enregistrements. La Société TELEFUNKEN lui permettra de produire nombre d'albums 33T avec une qualité de son exceptionnelle pour l'époque et distribués dans le monde entier.

Dans les années 1970, il construisit à Reichenbach près de Karlsruhe son propre studio et a commencé avec des travaux de synthétiseur Moog et il joue avec trois claviers. Quand en 1977, la compagnie a présenté la Wersi Organ Model "Helios" une nouvelle génération d'orgue, est devenu un nouveau tournant dans la carrière de Klaus Wunderlich. Beaucoup d'apparitions à la télévision. Dans la même année il fait ses premières expériences avec l'orgue Wersi "Helios". Legendary était son "New Pop Organ Sound", comme il a complété la Meldodie führung sur la H100 Hammond aux effets sonores Wersi W248S et Lowrey H 25-3. L'orgue Helios pourrait sonner comme un grand orchestre si elle a été touchée par un maître comme Klaus Wunderlich. Ces sons parfaits ont été très difficile à produire en studio leur reproduction en live n'était pas possible.

Dans mes enregistrements je joue tous les instruments, l'orgue, la batterie, le synthétiseur Moog de petite taille (pour la basse) et Piano Star (guitare rythmique). Dans mon studio, je travaille avec huit pistes. Là, tout est enregistré individuellement si nécessaire, corrigées puis mélangés ensemble dans un groupe de studio normale deux pistes stéréo. Il fait des concerts particulièrement en Angleterre a guichet fermé, il est devenu une star. Plus tard, il a également donné des concerts en direct en public au Royal Albert Hall de Londres un concert devant 6000 spectateurs c'est un succès, le rêve de nombreux musiciens.

Klaus Wunderlich était un perfectionniste et bricoleur, ingénieur du son, tout à la fois. Il avait une façon de jouer de ses instruments en utilisant leurs timbres, qui était absolument inconnu et inoubliable. Il crée son légendaire "New Pop Organ Sound" en mélangeant le son de trois types d'orgues différents de la manière la plus astucieuse (Wersi W248S, Lowrey H25-3 et Hammond H-100).Wunderlich joue de l'orgue Hammond au cours de la première moitié de sa carrière, et plus tard passe à des orgues Wersi et synthétiseurs Moog avec laquelle il crée ses propres sons électroniques uniques. Les chaînes de télévision étaient désireuses d'acquérir la comédie musicale et acoustique «traite», que Wunderlich à enregistrés sur cassette. Klaus était connu dans tous les ménages, faisant de lui le "Monsieur Hammond". Il a vendu plus de 20 millions de disques partout dans le monde et a reçu 13 albums d'or ainsi qu'une cassette d'or.

Klaus Wunderlich décède subitement le 28 octobre 1997 à Engen (dans le Bade-Wurtemberg) d'une crise cardiaque.Ses disques sont souvent diffusés pour accompagner les manèges.Surtout pour ses joyeux arrangements d'airs traditionnels.Son dernier orgue fut un Wersi tout numérique,reproduisant quasiment à l'identique le son du saxophone,et pourvu de l'interface MIDI.Avec le Moog,il arrange,à sa manière de nombreux airs d'opérettes et de musique légère.Lors de ses enregistrements,il joue énormément sur la Stéréophonie,avec les panoramiques sur la table de mixage,sur une polka de sa propre composition,jouée en medley,avec des airs traditionnels du Tyrol et de l'Oberkrain(Slovenie).