Klaus Dibiasi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Klaus Dibiasi, né le 6 octobre 1947 à Hall in Tirol en Autriche, est un ancien plongeur italien. En quatre participation aux Jeux olympiques, Dibiasi a remporté trois titres olympiques sur l'épreuve de plateforme à 10 mètres, épreuve qu'il domina durant les années 1960 et 1970. Il compte également deux autres podiums olympiques ainsi que deux titres mondiaux.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en Autriche de parents italiens, Klaus Dibiasi retrouve l'Italie durant son enfance et la ville de Bolzano où il obtient sa licence. Son père, Carlo Dibiaisi, lui-même ancien plongeur, a participé aux Jeux olympiques en 1936. C'est lui qui entraîne son fils qui suit le chemin emprunté par son père.

Lors de sa première participation aux Jeux olympiques en 1964 à Tokyo, le plongeur italien remporta sa première médaille en prenant la seconde place sur l'épreuve de plateforme à 10 mètres (haut-vol). Quatre ans plus tard à Mexico, l'Italien gagne son premier titre olympique en haut-vol mais rate de peu le doublé sur l'épreuve de tremplin à 3 mètres. Désormais largement favori des épreuves sur lesquelles le plongeur s'aligne, il conserve son titre olympique à Munich en 1972 avant de remporter un troisième titre olympique consécutif sur sa discipline de prédilection en 1976 à Montréal. C'est après cette compétition que Dibiasi prit sa retraite avant d'entraîner l'équipe italienne de plongeon. Aux championnats du monde, le plongeur remporte deux titres mondiaux et deux médailles d'argent lors des deux premières éditions de la compétition mondiale en 1973 et 1975. Il est désormais conseiller auprès de la fédération italienne de natation[1].

Premier champion olympique italien en plongeon, il est également le seul plongeur triple champion olympique consécutif et médaillé lors de quatre olympiades. En 1981, Klaus Dibiasi est intégré comme membre de l'International Swimming Hall of Fame, ce musée sportif reconnaissant les plus grands acteurs des sports aquatiques[2]. Jusqu'à sa retraite, l'Italien était le meilleur plongeur de haut-vol. Lors de sa dernière médaille d'or obtenue en 1976, il devance celui qui dominera le plongeon mondial lors des années 1980, l'Américain Greg Louganis.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Divers[modifier | modifier le code]

  • 3 titres européens en 1966 et 1974.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Site de la fédération italienne de natation.
  2. (en) Liste des nageurs et nageuses intégrées au musées sportif de l'ISHOF en 1981, site officiel.

Liens externes[modifier | modifier le code]