Klaksvík

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Klaksvík
Image illustrative de l'article Klaksvík
Administration
Pays Drapeau du Danemark Danemark
Territoire autonome Drapeau des Îles Féroé Îles Féroé
Commune Klaksvik
Maire
Mandat
Gunvá við Keldu (Parti du peuple)
2009 - en cours
Code postal FO 100
Démographie
Population 4 817 hab. (2011)
Densité 67 hab./km2
Géographie
Coordonnées 62° 13′ 26″ N 6° 34′ 43″ O / 62.223889, -6.578611 ()62° 13′ 26″ Nord 6° 34′ 43″ Ouest / 62.223889, -6.578611 ()  
Superficie 7 200 ha = 72 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Îles Féroé

Voir la carte administrative de la zone Îles Féroé
City locator 14.svg
Klaksvík

Géolocalisation sur la carte : Îles Féroé

Voir la carte topographique de la zone Îles Féroé
City locator 14.svg
Klaksvík

Klaksvík est la deuxième ville des îles Féroé après Tórshavn. La ville se trouve sur l'île de Borðoy, l'une des plus septentrionales de l'archipel. Le nom de la cité est issu de l'amalgame des mots « klakkur » qui signifie « falaise » et « vík  », la « baie »[1]. Klaksvík abrite un port de pêche important[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

La première implantation à Klaksvík date du temps des Vikings, mais ce n'est pas avant le 20ème siècle que différentes agglomérations se mêlent pour former une grande ville moderne qui est devenue le centre culturel et commercial des Îles du Nord et des îles Féroé.

Sur l'île de Borðoy, Klaksvík est localisé sur l'isthme entre deux baies se trouvant dos-à-dos. Elle dispose d'installations portuaires importantes avec une industrie de pêche et une flotte de pêche moderne. Originellement, seules quatre fermes se sont implantées sur l'emplacement de Klaksvík. Elle se sont, par la suite, développées en quatre villages, Vágur, Myrkjanoyri, Gerðar et Uppsalar, et se sont finalement mêlée pour former la ville de Klaksvík en 1938. L'élément déclencheur du développement de la ville a été l'établissement sur le site d'un magasin central pour toutes les îles du nord.

La brasserie Föroya Bjór de Klaksvík est une brasserie familiale, fondée en 1888. Son emblème est un bélier et ce, depuis sa fondation. En août 2007, lorsque la brasserie concurrente Restorffs Bryggjarí a fait faillite, Föroya Bjór est devenu le seul producteur de bière et de boissons non alcoolisées dans les îles Féroé.

Avec l'ouverture du tunnel sous-marin de Leirvík , le Norðoyatunnilin, en avril 2006, Klaksvík est physiquement relié avec les îles principales des Féroé et peut maintenant être considérée comme un des ports-clés de l'archipel. Cette nouvelle situation amène plusieurs développements parmi lesquels un nouveau parc industriel situé à proximité de l'entrée du tunnel[3].

Christianskirkjan[modifier | modifier le code]

La Christianskirkja de Klaksvík.

La Christianskirkjan a été construite en 1963. Elle est la première église à être construite en Scandinavie dans le style vieux norrois. La construction du toit est semblable à celle des halles Vikings. Ce mode de construction s'est perpétué par les cuisines traditionnelles locale et les églises de village des îles Féroé. Cette construction de toit ouverte s'est avérée être particulièrement appropriée pour les constructions d'églises, ainsi l'acoustique de cette église est meilleure que dans d'autres de taille similaire.

Dédié à Saint Christian en hommage à Christian X de Danemark, ce lieu de culte est consacré à la mémoire des marins qui ont perdu la vie pendant la Seconde Guerre mondiale[4].

Démographie[modifier | modifier le code]

Population par année
1986 4.762
1991 4.801
1996 4.345
2001 4.623
2002 4.794
2006 4.645
2007 4.666
2010 4.591
2011 4.817

Entre 1986 et 2011, la population de la ville stagne. Si l'on compare les données de 1985 (4720 habitants) et celles de 2011 (4565), la population de la ville a légèrement diminué; Néanmoins, dans le même intervalle de temps, la population de Klaksvík a connu un pic en 1989, avec 4845 personnes, et un minimum en 1996, avec 4345 [5].

En 2011, la population de jeunes est importante dans la ville, avec 684 personnes âgées entre 0-9 ans, et 664 personnes entre 10 et 19 ans, soit un pourcentage de 29,5% de la population âgée entre 0 et 19 ans. À l'autre extrémité de l'échantillon, 873 personnes - 19% du total - font partie des personnes âgées de plus de 60 ans [5].

Outre Klaksvík, la capitale, plusieurs autres localités sont proches, par exemple Norðoyri, Anir et Árnafjørður, sur l'île Bordoy, Mikladalur et Trøllanes dans le nord de l'île de Kalsoy, ou Svinoy, sur l'île éponyme [6]. La population dans la plupart de ces villages est historiquement très rare, et a généralement tendance à diminuer.

Transport[modifier | modifier le code]

Le port de Klaksvík

Klaksvík est bien desservie par les routes, non seulement avec toutes les villes de Bordoy, mais aussi par des tunnels avec Viðoy et Kunoy et par ferry avec la ville de Syðradalur, Kalsoy. Jusqu'en 2006, il y avait un service de traversée entre Klaksvík et Leirvík à Eysturoy, année où a été inauguré le Nordoyatunnilin (tunnel des îles du Nord), de 5,6 km de long, qui relie rapidement les deux endroits. Grâce au système de tunnel féroïen, reliant plusieurs îles, de Klaksvík est accessible par la route à Tórshavn et un chemin d'accès pendant une heure, à l'aéroport de Vágar.

Vie culturelle et sportive[modifier | modifier le code]

Klaksvík reçoit le Summarfestivalurin, le plus grand festival de musique des îles Féroé dont la première édition a été lancée en 2004[7].

Elle aligne également une équipe de football : KÍ (Klaksvíkar Ítróttarfelag)[8].

Personnalités nées à Klaksvík[modifier | modifier le code]

  • Símun av Skarði (1872-1942). Écrivain et homme politique.
  • Elinborg Lützen (1919-1995). Graphiste.
  • Anfinn Kallsberg (1947- ). Premier ministre des îles Féroé.
  • Sólrun Løkke Rasmussen (1968- ). Épouse du premier ministre du Danemark Lars Løkke Rasmussen.

Jumelage[modifier | modifier le code]

La ville de Klaksvík est jumelée avec[9] :

Elle entretient d'étroites relations avec :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Wiktionary
  2. (en)James Proctor, Faroe Islands, pp. 117 & suiv. in Bibliographie.
  3. Le Petit Futé - n°36, janv.-fév. 2012 in Bibliographe.
  4. Le Petit Futé, p. 127 in Biliographie.
  5. a et b (en) Département féroïen de statistiques, consulté le=24 juillet 2014
  6. (fo) Vælkomin à klaksvik.fo Site officiel de la commune de Klaksvík, consulté le 24 juillet 2014
  7. (en) Festivals musicaux à Klaksvík.
  8. Palmarès du club depuis la saison 1938-1939.
  9. Jumelages

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]