Kiwao Nomura

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kiwao Nomura

Kiwao Nomura (野村 喜和夫, Nomura Kiwao?, né le 20 octobre 1951) dans la préfecture de Saitama est un poète, conférencier, écrivain et critique japonais. Il est considéré comme l'une des forces motrices de la poésie japonaise contemporaine[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Nomura envisage à l'origine une carrière universitaire : il étudie les littératures japonaise et française et enseigne quelques années dans différentes écoles de Tokyo, dont l'université Meiji et l'université Waseda. Depuis environ 2000, cependant, il se concentre exclusivement sur ​​le travail créatif - en tant que poète, artiste, critique, éditeur et organisateur de festivals de poésie.

Style littéraire[modifier | modifier le code]

Titres publiés[modifier | modifier le code]

Traductions en anglais[modifier | modifier le code]

Poésie en japonais( sélection)[modifier | modifier le code]

  • 川萎え [Dried River], 1987
  • 反復彷徨 [Repeated Roams], 1992
  • 特性のない陽のもとに [Under the Sun without Character], 1993
  • 風の配分 [Distribution of the Wind], 1999
  • ニューインスピレーション [New Inspiration], 2003
  • スペクタクル [Spectacle], 2006
  • plan14, 2007
  • Z O L O, 2009

Poésie collaborative[modifier | modifier le code]

  • 馬を野に放つ. (en collaboration avec Jan Lauwereyns (en), avec images de Kris Martin; édition bilingue avec traduction en néerlandais par Jan Lauwereyns) [Loose a Horse in the Field] Ghent, Belgium: Druksel, 2011.

Prix[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jan Lauwereyns et Arnoud Van Adrichem, « Slang spreekt, slang bijt », DWB, vol. 153, no 5-6,‎ 2008, p. 739–747
  2. T. Fleischmann, « It’s Pigsty I », The Rumpus (consulté le 17 février 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source de la traduction[modifier | modifier le code]