Kiwao Nomura

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kiwao Nomura

Kiwao Nomura (野村 喜和夫, Nomura Kiwao?, né le ) dans la préfecture de Saitama est un poète, conférencier, écrivain et critique japonais. Il est considéré comme l'une des forces motrices de la poésie japonaise contemporaine[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Nomura envisage à l'origine une carrière universitaire : il étudie les littératures japonaise et française et enseigne quelques années dans différentes écoles de Tokyo, dont l'université Meiji et l'université Waseda. Depuis environ 2000, cependant, il se concentre exclusivement sur ​​le travail créatif - en tant que poète, artiste, critique, éditeur et organisateur de festivals de poésie.

Style littéraire[modifier | modifier le code]

Titres publiés[modifier | modifier le code]

Traductions en anglais[modifier | modifier le code]

Poésie en japonais( sélection)[modifier | modifier le code]

  • 川萎え [Dried River], 1987
  • 反復彷徨 [Repeated Roams], 1992
  • 特性のない陽のもとに [Under the Sun without Character], 1993
  • 風の配分 [Distribution of the Wind], 1999
  • ニューインスピレーション [New Inspiration], 2003
  • スペクタクル [Spectacle], 2006
  • plan14, 2007
  • Z O L O, 2009

Poésie collaborative[modifier | modifier le code]

  • 馬を野に放つ. (en collaboration avec Jan Lauwereyns (en), avec images de Kris Martin; édition bilingue avec traduction en néerlandais par Jan Lauwereyns) [Loose a Horse in the Field] Ghent, Belgium: Druksel, 2011.

Prix[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jan Lauwereyns et Arnoud Van Adrichem, « Slang spreekt, slang bijt », DWB, vol. 153, no 5-6,‎ 2008, p. 739–747
  2. T. Fleischmann, « It’s Pigsty I », The Rumpus (consulté le 17 février 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source de la traduction[modifier | modifier le code]