Kitsuné

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kitsune (homonymie).

Kitsuné

Fondation 2002
Fondateur Gildas Loaëc, Masaya Kuroki
Genre électro-pop-rock.
Pays d'origine France
Site web www.kitsune.fr

Kitsuné est le nom d'un label de disque et d'une ligne de vêtements[1], créés à Paris en 2002[2] par Gildas Loaëc[3] et Masaya Kuroki[4]. Kitsuné signifie « Renard » en japonais[5]. La maison produit notamment des compilations thématiques centrées sur la musique électronique et le rock. Ses vêtements stylés sont prisés[6] par la communauté musicale et les jeunes Japonais. Il existe deux boutiques Kitsuné à Paris dont une dans le 1er arrondissement[7] et une à New York[8] . Le label est connu pour avoir fait connaitre de nombreux groupes tel que Two Door Cinema Club, Klaxons, Hot Chip ou encore Boys Noize.

Discographie[modifier | modifier le code]

Kitsuné a sorti plusieurs compilations[9] regroupant les artistes favoris du label et de nombreux maxis et EP. Les Kitsuné Maison Compilation ont pour but de faire découvrir de nouveaux talents de la scène électro-pop-rock.

Artistes publiés par Kitsuné[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Clémentine Goldszal « Le succès multicarte de Kitsuné » sur Le Point, 8 août 2010
  2. Pascal Bertin Gildas & Masaya racontent le label Kitsuné en interview et en mix sur les Inrockuptibles le 05 décembre 2006
  3. Vidéo : « La KITSUNÉ TOUCH : Rencontre avec Gildas Loaec » sur Elle.fr
  4. Katell Pouliquen « Kitsuné, les esthètes de l'épure » sur L'Express Styles, 16 juin 2011
  5. Petit bateau par Kitsuné sur Elle
  6. Simon Duhesme « Kitsuné, une première campagne arty » sur Jalou Gallery.com
  7. Marion Galy-Ramounot Interview en vidéo : « Kitsuné en vrai » sur madame Figaro, 26 avril 2010
  8. La Maison Kitsuné croque la pomme ! sur Le Point, 19 mars 2012
  9. Kitsune.fr
  10. Julien Bordier, « Gildas Loaec: "Nous voulons que Two Door Cinema Club dure longtemps" », Culture, sur lexpress.fr, L'Express,‎ 29 novembre 2010 (consulté le 18 juillet 2012)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]