Kitsault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Kitsault est une petite cité minière abandonnée située sur la côte nord de la Colombie-Britannique, au Canada, à l'embouchure de la rivière Kitsault.

Géographie[modifier | modifier le code]

Kitsault est situé à environ 800 kilomètres (500 miles) au nord-ouest de Vancouver[1].

Historique[modifier | modifier le code]

La ville est fondée autour de la mine au début des années 1980 par la société américaine Phelps Dodge, mais celle-ci est obligée de fermer le site deux ans plus tard quand s'effondrent les prix du molybdène, un minerai utilisé pour faire de l'acier.

Cette ville fantôme, qui a 2,5 km de front de mer, compte 90 maisons et sept immeubles[2].

Il y a également une piscine, une bibliothèque et un gymnase, un centre commercial, un bureau de poste et un petit hôpital.

Vente[modifier | modifier le code]

En 2004, la ville est mise en vente 5,4 millions de dollars américains par la société Climax Canada qui en était propriétaire[3]. Elle est achetée par l'homme d'affaires Doug Struck, qui la revend à Krishnan Suthanthiran en 2005.

Kitsault est la troisième ville fantôme de Colombie-Britannique à être mise en vente au cours de ces dernières années. En 2000, les villes de Tumbler Ridge et de Gold River ont été vendues maison par maison.

Notes et références[modifier | modifier le code]

55° 28′ 00″ N 129° 29′ 00″ O / 55.46667, -129.48333