Kirsty Bertarelli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kirsty Bertarelli
Biographie
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Naissance 30 juin 1971 (43 ans)
Staffordshire, Angleterre
Précédent Karen Mellor (en) Miss Royaume-Uni
1988
Suzanne Younger Suivant

Kirsty Bertarelli, née Kirsty Roper le 30 juin 1971 dans le comté de Staffordshire, est une artiste britannique, ex Miss Royaume-Uni, mariée à Ernesto Bertarelli, un homme d’affaires suisse précédemment à la tête du géant de la biotech Serono et vainqueur de la Coupe de l’America à 2 reprises, en 2003 et 2007, avec son équipe Alinghi.

L’édition 2012 de la Sunday Times Rich List la place, avec son mari, au 6e rang des personnes les plus riches de Grande-Bretagne, avec une fortune estimée à 7.4 milliards de livre sterling. Elle est également la femme la plus riche de ce pays[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Née en Grande-Bretagne, Kirsty passe son enfance dans le Staffordshire. Sa famille possède l’une des plus importantes entreprises de céramique, Churchill China (en).

Début de carrière[modifier | modifier le code]

Elle est couronnée Miss Royaume-Uni en 1988. Après s’être installée sur Londres, elle commence à composer de manière professionnelle et décroche un contrat chez Warner Records.

En 2000, elle cosigne Black Coffee. La chanson, qui est interprétée par le groupe All Saints, se classe première en Grande-Bretagne et figure dans les classements internationaux pendant vingt semaines.

Elle créée également une ligne de vêtements pour femmes sous la marque d'Alinghi et travaille en collaboration avec la marque Audemars Piguet pour le dessin de nouveaux modèles.

Elle continue ensuite d’écrire des chansons et en interprète quelques-unes dans le cadre de la Fondation Smiling Children. Le journal Le Matin déclare qu’elle possède une véritable « voix d’or ».

Carrière[modifier | modifier le code]

Après écoute, Universal Music décide de lui proposer un contrat. Le premier single Don’t Say est disponible sur les plateformes en ligne en décembre 2009. Son premier album Elusive paraît alors en janvier 2010, prenant rapidement la 20e place dans le Top Albums suisse.

Au cours de l’année 2010, elle sort deux autres titres en Suisse, Elusive et More than anything. Elle se produit également sur différentes scènes comme lors du Montreux Jazz Festival ou en première partie du groupe Simply Red à Édimbourg et à Zurich.

En 2011, un remix de sa chanson Green est choisie par WWF pour devenir leur hymne lors du 50e anniversaire de leur traditionnel Panda Ball. Elle reverse toutes les recettes de la chanson à WWF pour soutenir leurs projets de conservation à travers le monde.

En janvier 2012, elle signe un contrat exclusif avec Sony/ATV Music Publishing et collabore avec le DJ trance et Armin Van Buuren. Le remix de Van Buuren pour la chanson Twilight figure neuf semaines dans les classements et atteint même la seconde place dans le classement Music Week’s Club. Armin Van Buuren continue son travail avec Kirsty Bertarelli, produisant intégralement son nouveau single Free Of War.

En février 2012, l’album acoustique Green est diffusé sur la plateforme mondiale iTunes et toutes ses recettes sont reversées à WWF pour confirmer le soutien de la chanteuse aux actions de l’organisation.

En mai 2012, le Regent Theatre à Stoke-On-Trent lance le Bertarelli Creative Minds Festival. Il s’agit du premier festival multi-culturel soutenu par la Fondation Bertarelli. Quarante-cinq performances artistiques, dans différents domaines, se succèdent durant une semaine en juillet et un jury désigne les meilleures pour la soirée de clôture.

Kirsty Bertarelli prépare actuellement un nouvel album coproduit par Rascal Flatts et le producteur de Ronan Keating Don Mescall.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Kirsty épouse Ernesto Bertarelli en 2000. Le couple et ses enfants vivent en Suisse où ils soutiennent diverses associations caritatives comme la Fondation Smiling Children, et jouent un rôle actif dans la Fondation Bertarelli. Ses projets récents incluent un partenariat avec le département de recherches dans les neuroprothèses de l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne, un partenariat avec le gouvernement britannique pour protéger la réserve marine de Chagos (l’une des plus grandes au monde), un programme d’échange entre l’EPFL et Harvard Medical School, des fonds de subvention dans le domaine de la voile et le soutien de la Henna School en Afrique du Sud.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Christine Talos, « Kirsty Bertarelli est la femme la plus riche d'Angleterre », sur lematin.ch,‎ 1er mai 2012 : « La femme d'Ernesto Bertarelli se classe au 1er rang des 1000 Britanniques les plus riches et devance donc largement la reine elle-même. »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien Externe[modifier | modifier le code]