Kirby's Adventure

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kirby's Adventure
image

Éditeur Nintendo
Développeur HAL Laboratory

Date de sortie 1993
Genre Plates-formes
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme Nintendo Entertainment System
Média Cartouche

Kirby's Adventure (星のカービィ 夢の泉の物語, Hoshi no Kābī: Yume no Izumi no Monogatari?, litt. « Kirby des étoiles : L'Histoire de la Fontaine des rêves ») est un jeu vidéo de plate-forme sorti sur Nintendo Entertainment System développé par HAL Laboratory en 1993. Il a pour héros Kirby.

C'est le deuxième jeu mettant en scène la petite boule rose mais le premier sur une console de salon de Nintendo. Kirby saute, vole, nage, gobe des ennemis et peut s'approprier leurs pouvoirs (lance-flamme, tornade, roche...). Le joueur doit traverser 8 niveaux divisés en une dizaine de zones pour libérer le monde coloré de Dreamland de l'emprise du roi pingouin Dadidou. La cartouche intègre 3 sauvegardes, des graphismes colorés, une excellente jouabilité et des mini-jeux en bonus.

C'est l'un des derniers jeux de la NES.

Le jeu[modifier | modifier le code]

Kirby's Adventure est le premier jeu Kirby où le personnage obtient des habilités en avalant ses adversaires (ennemis réguliers, mini-boss battus). Le jeu est beaucoup plus développé que son prédécesseur : il y a 7 mondes comportant chacun 5 à 6 niveaux environ, plus le niveau final, où Kirby affronte le boss final sous deux formes différentes.

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Kirby, le héros, capable pour la première fois d'obtenir les pouvoirs de ses ennemis. Il les perd au moindre choc, sauf la capacité finale. Il dispose de six points de vie.
  • Whispy Woods, gardien du premier morceau du Bâton Étoile (l'objet que le Roi Dadidou a volé puis brisé en sept). Déjà présent dans le premier opus de Kirby.
  • Paint Roller, dont les dessins prennent vie et lui servent à se défendre. Deuxième boss.
  • Mr Shine et Mr Bright, le soleil et la lune qui coopèrent. Forment le boss du troisième monde. Ils agissent en duo : tandis que l'un affronte Kirby en face, l'autre fait tomber sa puissance depuis le ciel. Chacun dispose de la moitié de l'énergie d'un boss normal.
  • Kracko, gardien du quatrième monde. Il faut rejoindre son arène dans les nuages avec la capacité Super-Saut, en prenant garde au défilement vertical mortel.
  • Heavy Mole, gardien du cinquième monde, un robot qui creuse et créé un défilement horizontal. Il envoie des sbires qui endorment (rouges) ou fournissent le don Marteau (jaune).
  • Meta Knight, dont c'est la première apparition. On le voit une fois par monde lâcher ses sbires sur Kirby, ou donner des Super-Sucettes. Gardien du sixième monde, affronté avec une Épée impossible à perdre.
  • Roi Dadidou, dernier gardien à battre. On apprend après sa défaite qu'il a séparé le Bâton Étoile pour le protéger de Nightmare, sorcier maléfique, que l'on affronte sous deux formes pour finir le jeu.

Remake[modifier | modifier le code]

Il existe un portage sur la Game Boy Advance, Kirby: Nightmare in Dream Land, sorti en 2002) avec les mêmes tableaux contenant des graphismes remaniés et des mini-jeux pour 4 joueurs en plus. Il est aussi disponible sur la Console virtuelle (Wii) de la Wii et le Nintendo eShop de la Nintendo 3DS. La version 3DS tire parti des fonctions 3D de la console.

Voir aussi[modifier | modifier le code]