Kings of Convenience

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Kings of Convenience

Description de cette image, également commentée ci-après

Erlend Øye et Eirik Glambek Bøe, Bangkok, 2010.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau de la Norvège Norvège
Genre musical Folk, indie pop, rock alternatif
Années actives 1999 à aujourd'hui
Labels EMI
Site officiel http://www.kingsofconvenience.com
Composition du groupe
Membres Eirik Glambek Bøe
Erlend Øye

King Of Convenience est un groupe norvégien de folk et de pop, aux chansons douces et mélancoliques, qui font penser à Simon & Garfunkel ou à Belle and Sebastian.

Historique[modifier | modifier le code]

Originaires de Bergen, en Norvège, Eirik Glambek Bøe et Erlend Øye se sont rencontrés à l'âge de 15 ans à l'école[1] et se sont découverts un intérêt commun pour les vieux albums de Pink Floyd[2]. Dès lors, lls ont appris à jouer de la guitare ensemble.

Ils se sont installés en Angleterre où ils signent avec le Label Source en 1999. En 2001, ils sortent l'album Quiet Is The New Loud qui les fait connaître. Trois ans plus tard, sort Versus album de remixes, auxquels les Norvégiens de Röyksopp ont participé en remixant I Don't Know What I Can Save You From.

En 2004, ils sortent Riot On An Empty Street, dans lequel la chanteuse Feist fait une brève apparition. Entre-temps, Erlend Øye fonde un projet solo : The Whitest Boy Alive. En octobre 2009 sort l'album Declaration of Dependence, toujours aussi mélancolique que les précédents.

Membres du groupe[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Norwegian blues. », consulté le 12 août 2010
  2. (en) « Interview: Eirik Glambek Bøe of Kings of Convenience. », consulté le 12 août 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]