Kingdom 5KR

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kingdom 5KR
Image illustrative de l'article Kingdom 5KR
Kingdom 5KR

Autres noms Nabila
Trump Princess
Type Yacht de luxe
Histoire
Lancement 1980
Statut En service
Caractéristiques techniques
Longueur 85,6 m
Maître-bau 13,3 m
Tirant d'eau 4,69 m
Déplacement 2 465 t
Port en lourd 1 768 t
Propulsion 2 moteurs Nohab-Polar Model: F216V-C750 diesel.
Puissance 2 200 kW
Vitesse 20 nœuds
Ponts 5
Autres caractéristiques
Passagers 22
Équipage 31
Chantier naval Benetti
Viareggio
Pavillon Drapeau de l'Arabie saoudite Arabie saoudite
IMO 1002213
Coût 100 000 000 $

Le Kingdom 5KR est le nom actuel d'un célèbre yacht privé construit à l'origine sous le nom de Nabila.

Il a été construit par le chantier naval italien Benetti sous la direction de l'architecte naval britannique Jon Bannenberg, qui fit également office de designer extérieur, et eut comme designer intérieur l'italien Luigi Sturchio. Sa coque est en acier et sa superstructure en aluminium[1].

Le yacht sous l'ère Khashoggi[modifier | modifier le code]

Lancé en 1980, l'homme d'affaires saoudien Adnan Khashoggi lança sa construction et le baptise Nabila, du nom de sa fille.

Au moment de sa construction, il était le yacht privé le plus long du monde. Le navire avait cinq ponts, une discothèque, un cinéma avec douze sièges et de deux lits doubles, onze suites somptueuses, une aire d'atterrissage d'hélicoptère (avec des prises d'air latérales pour permettre l'atterrissage), une piscine et deux canots Riva. Ce yacht a figuré dans le film de James Bond Jamais plus jamais sorti en 1983. Il est visible à l'année dans le port d'Antibes, au bout du quai des milliardaires.

Une chanson du groupe britannique Queen sortie en 1989 sur l'album The Miracle est intitulée Kashoggi's Ship en référence au bateau du prince Kashoggi.

Les autres propriétaires[modifier | modifier le code]

Adnan Khasogggi le vendit suite à des problèmes financiers au sultan de Bruneï en 1988[2] qui le revendit à Donald Trump pour une somme de 29 000 000 dollars américains. Trump fit des travaux et le rebaptisa Trump Princess. Il eut lui aussi des problèmes financiers et le revendit pour 40 000 000 $ au prince saoudien Al-Walid.

Le yacht sous l'ère de prince Al Walid ben Talal : Kingdom 5KR[modifier | modifier le code]

Le Kingdom 5 KR est depuis 1991 le yacht privé du prince saoudien Al Walid ben Talal qui l'a réaménagé en 1993.

Son nom s'explique ainsi :

  • Kingdom : le nom de la société du prince (Kingdom Holding Company) ;
  • 5 : le chiffre fétiche du prince ;
  • KR : les initiales du fils et de la fille du prince.
Kingdom 5KR

Le Kingdom 5KR fait 13,3 mètres de large, a un tirant d'eau de 4,7 mètres et une capacité de 615 000 litres de carburant. Sa puissance est fournie par deux moteurs dont l'ensemble fait 2 200 kW. Sa vitesse maximale est de 20 nœuds. Le bateau est conçu pour un équipage de 48 membres mais en embarque seulement 31.

Le prince Al Walid est en attente du plus long yacht privé au monde (171 m), pour remplacer ce Kingdom 5KR, long d'environ 85,6 m qui, en 2006, n'était plus qu'au 22e rang mondial[3] et en 2009 au 30e rang[4], et négocie en 2009 avec Bernard Brochand, maire de la ville de Cannes pour une extension du port Canto afin de l'abriter[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Info Page for Motor Yacht Kingdom 5KR by Benetti Yachts, Charter World
  2. (en) Motor Yacht: Kingdom 5KR, Ocean Yachts, 14 juillet 2008
  3. (en) World's 100 Largest Yachts 2006 #22: Kingdom 5KR, Power and motoryacht
  4. (en) Worlds largest yachts, Power and motoryacht
  5. Fred Maurice, « Al-Walid rêve d'amarrer son mégayacht au port Canto », dans Nice-Matin, 23 août 2009

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]