King's College Chapel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir King's College.
King's College Chapel
Image illustrative de l'article King's College Chapel
King's College Chapel (à gauche), vu de « l'arrière des collèges » (The Backs).
Présentation
Culte Anglicanisme
Type Chapelle
Début de la construction 1446
Fin des travaux 1515
Style dominant Architecture gothique perpendiculaire
Site web www.kings.cam.ac.uk/chapel
Géographie
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Région Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Comté Cambridgeshire
Commune Cambridge
Coordonnées 52° 12′ 17″ N 0° 06′ 59″ E / 52.2048, 0.116552° 12′ 17″ Nord 0° 06′ 59″ Est / 52.2048, 0.1165  

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

(Voir situation sur carte : Royaume-Uni)
King's College Chapel

Géolocalisation sur la carte : Angleterre

(Voir situation sur carte : Angleterre)
King's College Chapel

King's College Chapel est le nom de la chapelle de King's College, un des 31 collèges de l'université de Cambridge. Ce bâtiment est un des plus beaux exemples de l'architecture gothique britannique appelée gothique perpendiculaire[1], alors que le jubé construit en 1532-36 séparant la nef du chœur a été qualifié par l'historien d'art Nikolaus Pevsner comme étant « le plus exquis exemple de décoration italienne encore présent en Angleterre »[2].

Construction[modifier | modifier le code]

Voûte en éventail de la chapelle

La chapelle a été construite à l'initiative du roi Henri VI d'Angleterre. C'est lui qui a décidé des dimensions[3] mais il n'est pas clairement établi qui en fut l'architecte. La première pierre a été posée le 25 juillet 1446, jour de la Saint James, le collège ayant lui-même été bâti en 1441.

À la fin du règne de Richard III en 1485 et malgré la guerre des Deux-Roses, cinq travées avaient été construites et un toit en bois érigé. Henry VII l'a visité en 1506 et a payé pour que les travaux reprennent. Il a légué suffisamment d'argent pour que la construction puisse se poursuivre après sa mort. En 1515, sous le règne d'Henry VIII, le bâtiment avait été achevé.

La chapelle a une longueur totale de 88 m et la largeur de la voûte principale est de 12 m. La hauteur intérieure est de 24 m et la hauteur extérieure est de 29 m. [1] Elle a la plus grande voûte en éventail au monde, des vitraux et la peinture L'Adoration des mages par Rubens, peinte en 1634 pour le couvent des religieuses de Louvain en Belgique. L'œuvre de Rubens a été installée dans la chapelle en 1968[4].

Les vitraux[modifier | modifier le code]

Façade de King's College Chapel

Les vitraux de chapelle de King's College sont parmi les plus beaux vitraux de cette époque. La chapelle en compte douze grands de chaque côté de la nef et deux encore plus grands aux extrémités est et ouest. À l'exception du vitrail est, ils sont tous d'origine flamande et datent de 1515 à 1531. Barnard Flower, le premier non britannique à être nommé peintre verrier du roi (King's Glazier), en a réalisé quatre vitraux. Gaylon Hone en a réalisé seize autres ainsi que celui de l'extrémité est entre 1526 et 1531. Les quatre derniers ont été réalisés par Francis Williamson et Symon Symondes. Le dernier vitrail, celui du mur est, réalisé par Clayton and Bell date de 1879.

Activité de la chapelle[modifier | modifier le code]

Cambridge City Council

La chapelle est toujours un lieu de prière et de recueillement mais accueille aussi des concerts et certaines cérémonies des collèges. Le fameux chœur de King's Chapel est composé de choristes étudiants de King's College ou de choristes plus jeunes venant de la King's College School. La chorale chante pour les cérémonies religieuses pratiquement tous les jours durant les trimestres d'étude mais donne aussi des concerts parfois enregistrés et diffusés à la radio. Depuis de nombreuses années, le chant de Noël Nine Lessons and Carols (en) est par exemple diffusé par la BBC depuis la chapelle pour le réveillon de Noël. Il existe de plus un chœur mixte qui chante tous les lundi pour la veillée.

La chapelle de King's College est un des symboles de Cambridge et se retrouve même sur le logo du conseil municipal.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Saltmarsh, John, « King’s College », dans: Victoria County History of Cambridgeshire, Volume III, éd. J.P.C. Roach, 1959.
  2. Pevsner, Nikolaus, An Outline of European architecture, 1963, p. 292f : « the most exquisite piece of Italian decoration surviving in England ».
  3. R. Marks et P. Williamson (éd.), Gothic: Art for England 1400-1547, cat. exp., Londres (Victoria & Albert Museum), 2003, cat. no. 19, pp. 160-161.
  4. Wilkinson, L. P., A Century of King's, 1873-1972, 1980, pp. 130-131.

Liens externes[modifier | modifier le code]