Kineo Kuwabara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Kineo Kuwabara (桑原 甲子雄, Kuwabara Kineo?, décembre 1913 - ) est un photographe et éditeur japonais, connu pour avoir photographié Tokyo pendant plus d'un demi-siècle.

Kuwabara naît à Tokyo en 1913. Il commence à prendre des photos autour de 1931 avec un Vest Pocket Kodak, mais son intérêt s'accroît à la suite d'une invitation de son voisin Hiroshi Hamaya à se rendre à une séance de prise de vues à Kamakura. Sa photo, prise avec un Leica C, remporte le deuxième prix au concours associé, ce qui le conduit à présenter ses travaux à des revues photographiques, qui les acceptent.

En 1940, il va en Mandchourie pour prendre des photos à des fins militaires.

Il revient après la guerre et devient rédacteur en chef du magazine Camera et par la suite édite d'autres magazines photographiques, présentant de nouveaux talents et critique photographique devant son propre travail.

Les propres photographies de Kuwabara font l'objet d'une attention plus critique à la fin des années 1960, mais la renaissance ne prend son essor qu'au milieu des années 1970[1] Il finit par être considéré comme l'un des plus grands photographes de rue, en particulier parmi ceux qui sont actifs avant la guerre. Alors que ses premières photographies de Tokyo sont concentrées sur Asakusa et ailleurs dans le quartier de Shitamachi (région traditionnellement peuplée par des artisans), ses photographies ultérieures (beaucoup d'entre elles en couleurs) montrent l'arrondissement de Setagaya à Tokyo, où il réside plus tard.

Nobuyoshi Araki fait beaucoup pour promouvoir le regain d'intérêt pour les œuvres de Kuwabara, et les deux organisent une exposition commune, Love you Tokyo, au musée d'art de Setagaya à l'été 1993.

Kuwabara meurt le , information qui n'est annoncée qu'en février 2008[2].

Albums de Kuwabara (liste incomplète)[modifier | modifier le code]

  • (ja) Tōkyō Shōwa jūichinen (東京昭和十一年?), Tokyo 1936). Tokyo: Shōbunsha, 1975. Photographies prises entre 1935-9 (et pour la plupart 1936-7) à Tokyo; particulièrement Shitaya-ku et Asakusa-ku et les endroit proches tels que Kamakura. Textes et légendes uniquement en japonais.
  • (ja) Manshū Shōwa jūgonen (満州昭和十五年?), Manchuria 1940). Tokyo: Shōbunsha, 1975.
  • Watakushi no shashinshi (私の写真史?). Tokyo: Shōbunsha, 1976.
  • Yume no machi: Kuwabara Kineo Tōkyō shashinshū (夢の町:桑原甲子雄東京写真集?). Tokyo : Shōbunsha, 1977.
  • Tōkyō chōjitsu: Kuwabara Kineo shashinshū (東京長日:桑原甲子雄写真集?) / Tokyo Days. Sonorama Shashin Sensho 15. Tokyo: Asahi Sonorama, 1978. Photographies de Tokyo, avec l'accent mis sur ​​les années 1970. Avec un résumé en anglais et en japonais.
  • Tōkyō 1934-1993 (東京1934〜1993?). Tokyo: Shinchōsha, 1995. Édité par Kazuo Nishii. Il y a 736 photographies, dont beaucoup sont deux par page (plutôt petite). La qualité du papier et de l'impression ne sont pas de la qualité d'un livre d'art; néanmoins, ce livre est notable sur la quantité pure. De courtes légendes en anglais, plus les légendes et autres textes en japonais uniquement.
  • Kuwabara Kineo shashinten: Tōkyō Shōwa modan (桑原甲子雄写真展:東京昭和モダン?). Tokyo: Higashi Nihon Tetsudō Bunka Zaidan, 1995.
  • (ja) Kuwabara Kineo (桑原甲子雄?), Kineo Kuwabara). Nihon no Shashinka 19. Tokyo: Iwanami, 1998. (ISBN 4-00-008359-7). Photographies 1934-97. Légendes et textes en japonais seulement.
  • (ja) Kuwabara Kineo: Raika to Tōkyō: Raika sutōrī bukku (桑原甲子雄:ライカと東京:ライカ・ストーリー・ブック?) / Kineo Kuwabara: Tokyo through a Leica. Numéro no 60 (2001) de Kamera Rebyū: Kurashikku Kamera Senka (カメラレビュー:クラシックカメラ専科?). (ISBN 4-257-13036-9). L'essentiel de ce numéro de cette somptueuse revue trimestrielle est consacré aux œuvres de Kuwabara. Malgré le titre alternatif en anglais, le texte est en japonais seulement.
  • (ja) Tōkyō Shitamachi 1930 (東京下町?) 1930, Downtown Tokyo 1930). Tokyo : Kawade Shobō, 2006. (ISBN 4-309-26929-X).
  • Rabu yū Tōkyō (ラブ・ユー・トーキョー?). Tokyo: Setagaya Art Museum, 1993. Catalogue d'une exposition tenue avec Nobuyoshi Araki au Musée d'art de Setagaya.

Autres albums avec des photographies de Kuwabara[modifier | modifier le code]

  • Modan Tōkyō rapusodi (モダン東京狂詩曲展?) / Rhapsody of Modern Tokyo. Tokyo : Musée métropolitain de photographie de Tokyo, 1993. Catalogue d'une exposition organisée en 1993 de photographies de Tokyo depuis les années 1930 au musée métropolitain de photographie de Tokyo. Les pages 60–85 sont consacrées au travail de Kuwabara.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. En 1973, il n'est toujours pas mentionné dans le (ja) Shashinka hyakunin: Kao to shashin ( (写真家100人:顔と写真?), 100 photographers: Profiles and photographs), publication spéciale à l'occasion du 20e anniversaire de Camera Mainichi magazine (Tokyo).
  2. (ja) Shashinka no Kuwabara Kineo-san no shikyo : Senzen-sengo no kiroku (写真家の桑原甲子雄さん死去 戦前戦後の東京を記録?), mort du photographe Kineo Kuwabara, qui a documenté Tokyo avant et après la guerre), Asahi Shinbun, asahi.com.