Kim Yeong-nang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kim Yun-sik.

Kim Yun-sik (김윤식, 金允植, 1903-1950) est un écrivain coréen originaire du district de Gangjin dans la province de Jeolla du Sud de l'actuelle Corée du Sud. Il est plus connu sous son nom de plume, Kim Yeong-nang (영랑, 永郞). Adolescent, il participe au mouvement d'indépendance de la Corée (en) et est emprisonné pendant 6 mois à Daegu, et vit au Japon de 1920 à 1923. Il meurt le 29 septembre 1950 à Séoul, des conséquences d'une blessure par balle reçue dans l'estomac au cours de la guerre de Corée.

Sous le nom de plume « Yeongnang », il est particulièrement actif au cours des années 1930 et 1940. Il est surtout connu pour avoir écrit dans le dialecte de Jeolla (en).

Son lieu de naissance, où il passa une partie importante de sa vie, se situe dans l'actuel district de Gangjin.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Source[modifier | modifier le code]