Kim MyungIn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Kim Myeong-in)
Aller à : navigation, rechercher
Kim MyungIn
Hangeul 김명인
Hanja 金明仁
Romanisation révisée Kim Myeong-in

Kim Myung-In[1] (en hangeul : 김명인), né le 2 septembre 1946 à Uljin, dans la province de Gyeongsangbuk-do, est un écrivain sud-coréen[2]

Biographie[modifier | modifier le code]

Kim Myung-In est né le 2 septembre 1946 à Uljin, dans la province de Gyeongsangbuk-do. Il fait ses études à l'Université Goryeo (Korea University), d'où il sort diplômé en littérature coréenne ; il obtient son doctorat dans la même université en 1985. Il est actuellement professeur de littérature dans cette même université . Il a été également professeur invité à l'Université Brigham Young aux États-Unis[3].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Il fait ses débuts littéraires en 1973 avec son poème Célébration pour un bateau en mer (Chuljangje), qui lui permet de remporter le prix littéraire du journal JoongAng Ilbo. Parcourir sa poésie revient en quelque sorte à parcourir l'histoire de la Corée et ses pages les plus douloureuses. Dans ses poèmes, l'exercice de mémoire est un exercice douloureux, car selon le poète ces souvenirs sont ce qui empêche l'Homme d'être libre. Pourtant ce passé ne peut être oublié tant il laisse des traces dans la mémoire collective. Ses souvenirs à lui se concentrent sur deux événements tragiques de sa vie : l'histoire de son père et la Guerre de Corée. Né en 1946, son enfance est liée aux images de la guerre qui émergent notamment dans le poème Maison au Kentucky 1 (Kenteoki-ui jip 1). En revivifiant les souvenirs de son enfance, le poète cherche à se libérer d'un passé qui pèse sur son présent[4]. Plus récemment, il a continué d'écrire sur le statut des orphelins en Corée et sur les exclus de la société. Il a également écrit récemment des poèmes sur la nature et plus directement liés à son monde intérieur[5].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 동두천 Dongducheon (1979)
  • 머나먼 곳 스와니 Un lieu très éloigné nommé Swanee (1988)
  • 물 건너는 사람 La personne qui traverse l'eau (1992)
  • 푸른 강아지와 놀다 S'amuser avec le chien bleu (1994)
  • 바닷가의 장례 Funérailles de la mer (1997)
  • 길의 침묵 Le silence de la route (1999)
  • 바다의 아코디언 L’accordéon de la mer (2002)
  • 파문 Moires (2005)
  • 따뜻한 적막 Douce solitude (2006)
  • 꽃차례 Inflorescence (2009)

Distinctions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Romanisation préféré des auteurs coréens selon l'institut de littérature en Corée : http://klti.libguides.com/author_name
  2. a, b, c, d, e, f, g, h et i « KIM Myeong-in », sur Keul Madang (consulté le 14 septembre 2014).
  3. "김명인 " LTI Korea Datasheet: http://klti.or.kr/ke_04_03_011.do#
  4. "김명인 " Base de données KLTI: http://klti.or.kr/ke_04_03_011.do#
  5. http://hompi.sogang.ac.kr/anthony/klt/99winter/preface.htm