Kim Jho Kwang-soo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dans ce nom coréen, le nom de famille, Kim, précède le nom personnel.

Kim Jho Kwang-soo (hangul: 김조광수), né le 26 mars 1965 à Seongbuk-gu, connu sous le nom de Peter Kim, est un réalisateur, scénariste et producteur sud-coréen. Il est le directeur général dans le groupe indépendant Youth Films[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière cinématographique[modifier | modifier le code]

Diplômé de l'université d'Hanyang, Kim Jho Kwang-soo a commencé dans la production cinématographique en 1999 en produisant le film Happy End[2]. En 2006, il collabore avec le réalisateur, Leesong Hee-il pour produire le film, No Regret, considéré comme le premier long métrage gay réalisé en Corée du Sud[3]. En 2008, il réalise son premier court-métrage sans dialogue, Boy Meets Boy[4]. En 2009, il réalise son deuxième court-métrage Just Friends? suivant le film Boy Meets Boy. Kim Jho Kwang-soo a déclaré qu'il voulait créer un "vrai film gay de pureté de 99,9%", d'après son observation que beaucoup de films coréens du passé figurent des représentations trompeuses des homosexuels. Il s'est basé sur ses propres expériences personnelles en tant qu'homosexuel pour l'histoire du film[5]. En 2010, il réalise son troisième court-métrage LOVE, 100°C traitant sur l'homophobie[6]. En 2012, il réalise son deuxième long métrage Two Weddings and a Funeral qui explore les tabous et l'intolérance dans la société coréenne dans l'histoire de Min-soo, un homosexuel et de son amie, Hyo-jin, lesbienne qui organise un simulacre de mariage[7].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Kim Jho Kwang-soo a rendu publique son homosexualité et il est l'un des rares cinéastes à s'être ouvert publiquement. Le 7 septembre 2013, il a organisé une cérémonie de mariage publique avec son petit-ami Kim Seung-hwan, producteur de films et directeur général de Rainbow Factory avec qui il a entamé une relation depuis 2004 afin de prendre un engagement public et se positionner à la tête du mouvement pour lutter contre les discriminations dont sont victimes les membres de la communauté LGBT en Corée du Sud[8]. Le 10 décembre 2013, Kim Jho Kwang-soo et Kim Seung-hwan ont tenu une conférence de presse pour annoncer qu’ils avaient constitué leur dossier pour que leur mariage soit inscrit sur les registres du bureau de Seodaemun. Le bureau avait d’abord accepté de recevoir les documents et de transmettre leur demande à une Cour de justice mais le dossier a été refusé et n'a même pas examiné. Le 16 décembre 2013, le couple lance une procédure judiciaire condamnant l'attitude du bureau de de Seodaemun d'avoir refuser d’examiner leur demande qui est un exemple de discrimination envers les homosexuels et qu'il n'avait droit d’interdire le mariage entre deux personnes du même sexe puisque aucun article de la Constitution ou du Code civil ne l'interdit[9],[10].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Court-métrages[modifier | modifier le code]

Long métrages[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Producteur[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Kim Jho Kwang Soo ready for a ten-year battle for the legalization of same-sex marriage »,‎ 20 décembre 2013 (consulté le 25 octobre 2014)
  2. (id) Hutami Windiarti, « Sutradara Korea Akan Nikahi Pasangan Gay -nya »,‎ 16 mai 2013 (consulté le 25 octobre 2014)
  3. (en) « Korean Presence Strong at 57th Berlin Film Festival »,‎ 6 février 2007 (consulté le 25 octobre 2014)
  4. (en) Lee Hyo-won, « Must-See Movies at 13th Pusan Film Festival »,‎ 28 septembre 2008 (consulté le 26 octobre 2014)
  5. (ko) Kim Gyu-han, « [뉴스] 신예 홍종현 서지후, 게이영화 <친구사이?> 캐스팅 »,‎ 12 mars 2009 (consulté le 26 octobre 2014)
  6. (en) Kim Gyu-han, « LOVE, 100°C (Korean Short Film) »,‎ 7 juin 2011 (consulté le 26 octobre 2014)
  7. (en) Todd Rigney, « Romantic Comedy Two Weddings and a Funeral Headed to South Korea This June »,‎ 19 mai 2012 (consulté le 26 octobre 2014)
  8. « Kim Jho Kwang Soo autorisé à inscrire son mariage sur les registres du bureau de Seodaemun ? »,‎ 11 septembre 2013 (consulté le 25 octobre 2014)
  9. « Kim Jho Kwang Soo et Kim Seung Hwan prêts pour la bataille judiciaire pour légaliser leur union »,‎ 17 décembre 2013 (consulté le 26 octobre 2014)
  10. (en) Cho Chung-un, « Ward office says will reject filmmakers' gay marriage »,‎ 10 décembre 2013 (consulté le 26 octobre 2014)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]